Home Guinee Violence à Batê: Mory Diakité alias ‘K’olofon’’ (maire de la commune urbaine...

Violence à Batê: Mory Diakité alias ‘K’olofon’’ (maire de la commune urbaine de Kankan, Moussadjan Condé (syndicaliste) et Taliby Dabo (sans fonction), ses hommes qui sèment la terreur à Kankan.

Je ne m’adresse pas aux obsédés d’une histoire mal interprétée ou d’une vengeance sans victime et non plus aux jaloux d’un modèle de civilisation enviée.

Mory Diakité dit ‘’Kolofon’’, est le contesté maire élu à la tête de la commune urbaine de kankan. Mais en réalité, l’on ne connait pas aujourd’hui une mouche à
Kankan qui a échappé au venin de ce Maire ‘’injures’’ même une grenouille n’est pas épargnée à sa colère épidermique. De nos jours, jugé impopulaire par l’ensemble de la population y compris ses amis d’hier, ce maire est loin d’apporter la prospérité à la ville de Kankan.

Moussadjan Condé, président du syndicat des transporteurs de Kankan et l’actuel
directeur de campagne adjoint du Rpg arc-en-ciel, le parti au pouvoir. L’homme semble être la solution violente pour déstabiliser la paix et mettre en péril l’quiétude qui règne à Nabaya depuis des décennies. Dans la région, l’homme considéré par bon nombre des ‘’Kankankas’’, comme l’auteur des troubles inter-ethniques, et il est aussi le principal acteur pour doter un ‘’Soti Kêmo Condé’’ à Kankan, un domaine où les Kaba ne partagent avec aucune autre personne à Kankan à travers un pacte des anciens en l’occurrence le sage Fedemoudou Condé et Fedemoudou kaba. Pis, actuellement, une de ses vidéos se promènent dans les téléphones portables où il affirme avoir le médicament pour les Maninka Mori impolis.

Quant à Taliby Dabo, sans fonction précise, il est à la fois tout et rien du tout. L’homme est considéré comme le premier ennemi des autochtones de Kankan. Depuis 9 ans, il est le distributeur automatique des billets de banque offerte par le Pr Alpha Condé dans le but de soutenir son parti en Haute Guinée. L’Espionnage et l’escroquerie semble être son exercice préféré. Mais les ‘’Kankankas’’ attendent impatiemment un audite digne de nom sur les malversations financières de Taliby Dabo. Les deux hommes cité plus haut, sont ses amis d’hier et son ennemi d’aujourd’hui.

Redaction