Home Afrique L’Afrique de l’Est enregistrera des performances économiques solides en 2020: rapport

L’Afrique de l’Est enregistrera des performances économiques solides en 2020: rapport

22
0

La région d’Afrique de l’Est devrait enregistrer des performances économiques solides en 2020, selon un rapporté publié mercredi. Selon le rapport des perspectives économiques pour l’Afrique de l’Est en 2020 (East Africa Economic Outlook 2020), la croissance économique kenyane devrait s’accélérer à 5,8%, celle de l’Ouganda à 6,0% et celle de la Tanzanie à 6,5% cette année.

“Les performances toujours solides de la croissance économique d’Afrique de l’Est signifient que cette sous-région reste l’une des plus performantes du continent”, indique ce rapport publié par la division Global Research de la Standard Chartered Bank.

Les conclusions du rapport indiquent que la croissance du crédit du secteur privé au Kenya devrait être renforcée par la suppression du plafond de taux d’intérêt ainsi que par les mesures d’assouplissement récentes de la Banque centrale du Kenya.

Razia Khan, économiste en chef de la Standard Chartered Bank pour l’Afrique et le Moyen-Orient, a estimé que le défi pour le Kenya au cours des années à venir résiderait dans la sincérité et la vigueur de ses intentions de consolidation budgétaires.

“Il est encourageant de constater que les autorités ont dévoilé des plans visant à réduire encore les dépenses discrétionnaires. Les mesures de collecte fiscale portent déjà leur fruit, puisque le chiffre des impôts collectés s’améliore par rapport aux années précédentes”, selon M. Khan.

Source: (Xinhua)

En Ouganda, il est probable que les retards de la vente commerciale de pétrole affaiblissent les perspectives de croissance à court terme.

Sarah Baynton-Glen, économiste pour l’Afrique au sein de la Standard Chartered Bank, a observé que la croissance économique en Tanzanie avait ralenti, mais que les perspectives pour 2020 restaient robustes.

Le programme du gouvernement tanzanien pour améliorer le climat des affaires et les investissements dans les infrastructures publiques devrait également soutenir la croissance économique, a-t-elle estimé.