Home Guinee Guinée : 22 décembre 2018, 10ème anniversaire du décès du général Lansana...

Guinée : 22 décembre 2018, 10ème anniversaire du décès du général Lansana Conté

3043
0
Ce 22 décembre 2018 marque la 10 ème année de la disparition du deuxième président de Guinée. Le général Lansana Conté est décédé le 22 Décembre 2018 aux alentours de 18 heures (heure locale) à Conakry mais la nouvelle n’avait été rendue publique que tard la nuit. Beaucoup de guinéens dormaient déjà lorsque le président de l’assemblée nationale d’alors feu Aboubacar Somparé est apparu à la télévision nationale pour faire l’annonce. Arrivé au pouvoir en 1984 par coup de force quelques jours seulement après la mort du premier chef d’État guinéen, le général Lansana Conté a dirigé le pays durant 23 ans. Comme son prédecesseur, il est décédé président en exercice.

Lansana Conté a pris la commande de la Guinée le 03 avril 1984. Sous l’ère de Sekou Touré, il était un jeune militaire au grade  de colonel. Une semaine après le décès de ce dernier, il a été porté de force au pouvoir par l’armée. Dans les jours qui ont suivi, le nouveau président a bénéficié du soutien d’une grande partie de la population et ses fans sont devenus de plus en plus nombreux. L’un des gestes à l’origine de cette popularité rapide a été la libération de tous les détenus du camps Boiro.

Le 22 décembre 2008, l’homme qui a servi son pays, d’abord en tant que militaire ensuite en tant que président, a succombé à une maladie de très longue durée. Tard la nuit de ce 22 décembre 2008, Aboubacar Somparé a annoncé officiellement le décès du général Lansana Conté. La plupart des guinéens n’ont appris la nouvelle que lendemain matin.

Dans la matinée du 23 décembre 2008, une nouvelle page de l’histoire de la Guinée s’est ouverte. Alors que l’on s’attendait au respect de la constitution qui  indique que dans une telle situation le président de l’assemblée nationale en exercice assure l’intérim, un autre coup d’Etat a vu le jour. Des militaires, appartenant à un groupe dénommé CNDD, ont envahi la radiotélévision nationale pour passer un communiqué. Leur porte-parole le capitain Moussa Dadis Camara, qui allait un peu plus tard succéder au général Lansana Conté, a lu le contenu. Ce communiqué disait que le gouvernement était dissout, les institutions suspendues et le pouvoir placé sous le contrôle du CNDD.

Ce 22 décembre 2018 rappelle un fait marquant de l’histoire récente du pays. Il s’agit de la mort du deuxième président guinéen le général Lansana Conté. Un homme qui, malgré les critiques fréquentes dont il faisait l’objet de la part des guinéens vers la fin de son régne, a laissé des traces démocratiques salutaires. Le multipartisme en est un exemple. Il est aussi à rappeler que c’est lui qui a instauré le libéralisme dans le pays. Un aspect qui a occasionné le retour au bercail de plusieurs guinéens et la floraison d’un certain nombre d’activités notamment le commerce.

 

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here