Home Politique ELECTIONS LEGISLATIVES A KALOUM : PRIMAIRES DU RPG ARC-EN-CIEL

ELECTIONS LEGISLATIVES A KALOUM : PRIMAIRES DU RPG ARC-EN-CIEL

Mohamed DIOP : une victoire par défaut ?
Au physique, c’est le moins bouillant. Pas de vareuse mais le costume-cravate. Loin de l’imagerie révolutionnaire. Et pourtant, Mohamed DIOP, le Président des supporters du Sily National, l’équipe nationale de football, Gouverneur de la Ville de Conakry, ex-vice maire de la Commune de Kaloum, actuel Directeur de la Sécurité Portuaire au port Autonome de Conakry apparait comme le grand favori des primaires du Parti RPG ARC-EN-CIEL, pour les législatives (député uninominal à Kaloum. Les sondages le créditent de 85% des suffrages ; il jouit de plusieurs atouts :

D’abord la légitimité : il a été de tous les fronts sociaux à Kaloum ; il a toujours renoncé à apparaitre malgré plusieurs appels du pied. Il est le garçon redouté de tous les autres jeunes. L’adolescent Mohamed a cherché son chemin dans les ruelles de Kaloum ; il est pourtant aux antipodes de la radicalisation. Durant des années, il se forge une réputation de caïd et son charisme force au respect de générations ainées. Est-ce le signe du destin qui ne tarde pas à arriver avec sa victoire aux primaires ? Mohamed DIOP qui pourrait presque incarner l’antithèse de ses prédécesseurs, tant leurs origines, leurs parcours, leurs enseignements et leurs conceptions du monde diffèrent, est devenu un symbole pour les jeunes de Kaloum. Par ses œuvres, activistes, Mohamed DIOP a remodelé la Commune par sa conduite citoyenne au point d’éclipser peut-être le leadership, des Acteurs précédents, optant trop pour un radicalisme.il n’est donc un mythe monté de toutes pièces par le RPG-ARC-CIEL comme on le dit parfois, ni ce fantôme de ‘’Superman’’ que croient y voir certains Kaloumkas. Mohamed DIOP est un meneur d’hommes et c’est pour cette raison qu’ils l’ont élu. Pour les religieux, il est celui qui perpétue ‘’l’esprit de la foi’’, incarné jusqu’alors par les sages. En retenant Mohamed DIOP après la supervision de Docta YATTARA Ibrahima, Directeur Communal de l’Education de Kaloum, le parti RPG-ERC-CIEL reconnait son autorité non seulement à Kaloum mais également sur les réseaux qu’il contrôle désormais dans la Commune.
Ensuite le pedigree :

Homme de souche, Mohamed DIOP a toujours travaillé en coulisses. Une discrétion qui convient à son pragmatisme. Homme de dialogue, il participe à la vie de la Commune. S’il apparait comme un interlocuteur raisonnable auprès de toutes les tendances politiques, Mohamed DIOP n’en reste pas moins un nationaliste convaincu et panafricaniste. En témoigne son triple credo : La défense d’une ‘’Guinée Is back’’, l’unité nationale et la création d’une commune de Kaloum diversifiée, sécurisée, et jouissant de loisirs et de lumière. Mohamed DIOP qui sera probablement élu est assurément l’homme de la situation. Soulignons que les challengeurs de Mohamed DIOP étaient :
Petit Mara (cinq voix), Ousmane CAMARA journaliste (une voix), Topus (une voix), le Professeur Ismaël Coumbassa (quatre voix), Yankress KEITA de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale, (treize voix) et Mohamed DIOP a raflé lui seul (trente-neuf voix).

Don de Dieu Agossou

Home