Home Guinee COYAH: Lutte contre le coronavirus: Les autorités en première ligne

COYAH: Lutte contre le coronavirus: Les autorités en première ligne

La Commune Urbaine de Coyah, axe migratoire du pays, regroupe toutes les composantes des populations de la Guinée. Successivement installé pour des raisons économiques et sa proximité de la Capitale Conakry ayant favorisé ce flux, a besoin d’une santé pour tous et à surveiller.

C’est dans ce but que le conseil communal de Coyah en rapport avec le préfet, ont fait un geste de 30 kits et le chlore pour le lavage des mains dans les points de regroupement, d’abord le marché central et les gares routières, qui est un point de passage obligé pour plus de 80% de mouvement de transport routier entre la Capitale, l’intérieur du pays et vers la frontière de la Sierra Leone. Voilà pourquoi, il a besoin d’un contrôle strict pendant cette période du COVID -19.

Après la remise officielle des kits sanitaires aux bénéficiaires par le préfet, Dr. Ibrahima Barboza Soumah, les populations de la localité sont satisfaites de ces dons offerts par le conseil communal de Coyah, ce lundi 30 mars 2020.

A l’occasion de cette cérémonie, le maire de la Commune Urbaine de Coyah, M. Abou Soumah, a déclaré en ces termes : « Aujourd’hui, c’est un grand jour pour Coyah, il faut reconnaître que le conseil communale dès après le décret présidentiel sur la crise sanitaire, le conseil communal a d’abord cherché à rencontrer les chefs de quartiers pour les expliquer l’enjeu. Il en a été ainsi pour les structures syndicats et l’administration du marché pour d’amples informations. Et après de multiples réunions tenue par le conseil communal pour une prise de disposition concrète, on a aussitôt mis sur place une équipe de cinq personnes, piloté par le conseil de commission financière. L’objectif était de réfléchir comment intervenir maintenant dans l’immédiat, Pour que la population soit à l’abri de ce maudit virus. Et finalement, on a décidé d’installer les Kits, parce qu’on n’a pas d’autre solution que la prévention » à affirmer le maire.

Concernant le partage de ces kits aux bénéficiaires, il s’ajoute : « Donc, installer les kits dans les différents points de regroupement ou rencontre, c’est-à-dire, le marché et la gare routière, nous avons reçu des informations sur le terrain qu’il fallait au moins dix kits au niveau du marché de Coyah pour les repartir dans les dix rentrées du marché. Donc, chaque rentrée à un kit, pour permettre aux gens qui rentrent dans le marché de se laver les mains avant faire leurs achats. Et au niveau de la gare routière, on a une gare très large. Il y a la gare routière centrale à côté du marché et la routière de Sambayah, qui est un lieu de transit, mais qui est aussi très dangereux parce que c’est là que les véhicules de la Sierra Leone débarquent ou s’embarque pour Pamelape, Forécariah, Mafêrenyah et de Wonkifong. Donc, c’est un lieu de transit qui est compliqué .On a envoyé aussi des kits là-bas. Donc, dans l’ensemble, le conseil a décidé d’envoyer 30 kits pour les distribuer. Alors, nous sommes dans la tâche, tous les membres du conseil communal sont sous le soleil depuis deux jours, pour chercher comment travailler afin de mettre ces kits sanitaires à la disposition de notre population qui va les permettre de se protéger contre le COVID -19 », a détaillé le maire.

Au terme de notre entretien, il a lancé un message solennel au gouvernement, aux bonnes volontés, les fils ressortissants de Coyah, les sociétés de la place et des unités industrielles basée dans cette localité, pour leur venir au secours : « Je lance un appel à l’endroit de tous les ressortissants, a toutes les personnalités, les personnes ressources et toutes les sociétés de la place, de venir massivement au secours, car on a emboîté le pas mais ça ne suffit pas, mais ce n’est que partie remise, et nous voulons donner l’exemple aux autres communes du pays », a conclu le maire.

Mohamed Lamine Drame Pour RKK.

224-660-574-209.