Home Guinee COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE (CENI): PORTRAIT DU NOUVEAU PRSIDENT DE LA CENI,...

COMMISSION ELECTORALE NATIONALE INDEPENDANTE (CENI): PORTRAIT DU NOUVEAU PRSIDENT DE LA CENI, KABINET CISSE

De la presse économique aux ONG, Kabinet Cissé est enfin devenu le Président de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI). Journaliste, sous le label de Dr Ansoumane Camara de l’Université Koffi Annan, Directeur du Journal « L’Economiste », après ses études supérieures de Sciences Economiques à l’Université Gamal Abdel Nasser, le jeune Cissé, originaire de Macenta, était très dynamique, discipliné selon son Patron, qui le recommanda par la suite au Directeur Général du Centre du Commerce International pour le Développement (CECIDE) Bakary Fofana, précédent Président de cette Institution, la CENI. Ce qui témoigna de l’insistance de la représentante du PNUD-Benin qui imposa à la tête de la CENI-Guinée, un responsable de la Société Civile, malgré les appréhensions de Feu Ben Sékou Sylla qui au début était prêt à mettre le poste de Président en compétition, si la question d’Autonomie Financière ne lui revenait pas de droit. Une concurrence âpre fut même déclenchée entre les trois (3) premiers candidats dont Louceny Camara, actuel Député à l’Assemblée Nationale, selon nos sources, à l’élection du Premier Président de la CENI. Théoricien des relations Internationales et Stratégiques à travers la Gestion de Projets et d’Etudes, Co-fondateur de Réseau Afrique-Jeunesse Guinée (RAJGUI), qui fut même membre du Réseau des Associations des Mouvements de Jeunesse dont nous étions le Vice-président en 2003, héraut d’une certaine vision de l’innovation minière, le vrai Kabinet Cissé se trouve à la frontière où ces activités se recoupent. Et leur principal point commun, c’est sans aucun doute, l’histoire de la Société Civile.

Il est âgé de 43 ans. Les voyages, la vie Associative, influent Think Thank au sein du Conseil National des Organisations de la Société Civile dirigé par le Président Dansa Kourouma voire de l’ITIE-PCQVP (Publiez ce que vous payez) et le chômage-jeunes, voilà le matériau nécessaire pour aborder la vie Associative et surtout l’histoire. Soi dit en passant, avant son ascension au sein de la CENI, le jeune Cissé très amer, mais porté au cœur par ses pairs du CNOSCG (Dansa Kourouma, Moussa Ibn Conté, Lansana Diawara, etc…) était en réflexion à Paris (France). Quand je fus informé de cette triste nouvelle, à mon for intérieur, je conclus que ‘’Cissé Kabinet, à l’instar d’un influent homme politique, aujourd’hui Gouverneur, qui en 2008, n’avait plus d’espoir, allait connaitre aussi dans quelques temps, l’overdose de la Gloire, dont nous avons gardé l’anonymat’’. En somme, sa jeunesse et sa fougue, sont le socle de ses grands idéaux et de son engagement. Pourtant, à la différence d’un Sékou Ben Sylla, ou de son Maître Bakary Fofana, un peu politisés selon des commentaires, Kabinet Cissé conserve intacte la matière de ses rêves. Et si elle n’empiète pas sur ces analyses de la situation internationale, elle est au cœur de ses travaux. Mettre l’autre au cœur de ses préoccupations, aider, défendre la Société Civile,

demeurent les maîtres-mots du nouveau Président de la CENI. Souvent critique vis-à-vis des multinationales minières, il ne reniera jamais le choix fondateur de la Société Civile. Après des années de baroud de la Société Civile, le monde électoral est donc une tentation pour l’homme d’action. En 2014, il termine les cours de Masters 2 en pratique du Développement (MDP) à l’Université Cheick Anta DIop de Dakar / FASSEG avec le parrainage d’une Université Américaine, passe aussi le Diplôme de Master 2 en recherche sur la dynamique des pays Emergents et en Développement (DYNPED) à l’Université Paris 1 Panthéon Sorbonne. Puis, il accède au poste de Commissaire à la CENI avec rang de Directeur du Département Formation et Education Civique en janvier 2019. Au fil des conférences et ateliers à travers le monde, Cissé se présente en penseur de la Société Civile. En multipliant les contributions aux débats sur l’avenir et les modes d’action des ONG, il participe depuis 2016 à la lente maturation d’une ‘’belle idée’’. Société Civile forte, avertie, confrontée à la réalité. A ses yeux, la lucidité doit permettre une meilleure adéquation entre les modalités de l’action et l’objectif poursuivi, et non verser dans un ‘’pessimisme systématique’’. Il s’agit d’ôter les œillères à ceux qui refusent de reconnaître à la Société Civile, une complexité politique fondamentale. Journaliste, homme lucide, économiste, Kabinet Cissé est tout cela à la fois. On pourrait conclure qu’il répond à l’idée ‘’qu’une vie personnelle n’est pas concevable sans référence à l’histoire, qu’elle soit contemporaine ou plus ancienne’’.
Bonne chance à lui.

Don de Dieu Agossou
Tel : 620-05-82-29
Email : [email protected]