Home Politique CNP-Guinée : Ouverture d’un Atelier sur l’employabilité en Afrique de l’Ouest à...

CNP-Guinée : Ouverture d’un Atelier sur l’employabilité en Afrique de l’Ouest à Conakry

709
0

Dans le cadre du renforcement des capacités du secteur privé guinéen, la Fédération des Organisations Patronales de l’Afrique de l’Ouest (FOPAO) en collaboration avec le Conseil National du patronat de Guinée (CNP-Guinée) et avec l’appui du Bureau International du Travail (BIT), a organisé du 22 au 23 février 2017 à Conakry, un atelier de formation professionnelle, emploi et employabilité en Afrique de l’Ouest : «cas de la Guinée ».

Dans son discours d’ouverture, Ansoumane Kaba, Président du CNPG a tout d’abord souhaité la bienvenue à ces hôtes, avant de souligner qu’il restera convaincu que ce n’est depuis une longue collaboration avec FOPAO-CNP-Guinée qui permettra à notre patronat d’acquérir progressivement ses lettres de noblesses. Car, dira –t-il, de nombreux défis attendent d’être relevés. Nous avons de nombreux défis à relever ensemble et cette première activité de notre mandat qui rêvait aussi un caractère international avec la présence effective de nos frères venus du Burkina Faso, du Mali, de la Côte d’Ivoire et du Sénégal auxquels, nous disons la bienvenue. Nous devons donc désormais avancer, unis et solidaires vers les lendemains meilleurs afin que le CNP-Guinée renaisse de ses cendres, rapidement parmi les patronats de référence de la sous-région voire à travers le monde.
Aeneas Chuma, DGA du BIT, a de son côté dit que, pendant de nombreuses années, vous avez vécu une crise qui a perduré pendant des années et qui vous a empêché de réaliser cette union qui fait la force. L’année dernière, vous avez réussi au cours d’une assemblée générale à dénouer cette crise avec le passage de témoin qu’a réalisé El hadj Mamadou Sylla à son jeune-frère Ansoumane Kaba et à son équipe. Il n’a pas manquer de lancer un appel pressant à toutes les organisations patronales guinéennes pour créer une solidarité autour de ceux qui ont été élus pour conduire les destinées de cette structure. Evitez les zizanies qui empêchent de réaliser de grandes choses. Car, précise le DGA du BIT, dans tous les pays où le secteur privé est uni, le patronat se positionne vis-à-vis de l’administration comme un interlocuteur crédible avec qui, l’administration peut travailler en toute confiance.

De son côté, Jean Kacou Diagou de la FOPAO, a au cours de son intervention, donné des exemples qui font l’émancipation du secteur privé Ivoirien, qui pour lui, aujourd’hui, le secteur privé ivoirien évolue à grands pas. Poursuivant, l’orateur a déclaré : «Si vous êtes unis, vous pouvez réaliser beaucoup de choses. Ne faites pas de cette désunion qui fait qu’on vous colle des textes qui vous empêchent de travailler et qui empêchent vos entreprises de prospérer et de créer des emplois pour les jeunes », a-t-il dit.

Prenant la parole à cette assemblée, le secrétaire général du ministère de l’Enseignement Professionnel, Michel Koevogui, représentant du gouvernement guinéen a, au nom de son ministre et du gouvernement, salué le CNP-Guinée et ses partenaires pour la tenue de cette rencontre en Guinée. Pour lui, le gouvernement à travers le département en charge de l’enseignement professionnel de l’emploi et du travail attend impatiemment les recommandations qui seront issues de cette rencontre internationale. Car, la jeunesse guinéenne a besoin d’être formée pour avoir une employabilité dans les entreprises nationales. Et, pour atteindre cet objectif, il faut formation de qualité en faveur de cette jeunesse.

Naby Camara
Naby Moussa Soumah pour radio-kankan

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here