Déclaration du club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix.

C’est avec beaucoup d’amertume que nous membres du club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix avons constaté des scènes de violence a plusieurs endroits du pays depuis le lendemain du scrutin du 04 février 2018.

Comme en 2010, le mêmes scenarios d’affrontements entre communautés, entre des voisins reprennent malheureusement, fragilisant à nouveau, les liens séculaires existants entre communautés, familles et voisins.

Nous membres du club des métis pour la prévention des conflits et le maintien de la paix appelle tous à l’observation de la quiétude dans la cité, l’adoption des attitudes citoyennes et républicaines pour toute contestation publique. Interpellons le sens responsabilité de l’état à faire régner l’ordre, des parti politiques et candidats indépendants à tenir des discours de paix en ce moment.

Le club des métis demande à tous, d’éviter, que ce soit par le biais des médias ou réseaux sociaux, de tenir des discours ethniques et communautaires qui atteignent les uns et les autres dans leurs dignités, et qui puisse créer des situations que nous ne puissions maitriser à la fin. La guinée n’est pas remplie que de militants et politiciens.

Alors, recourir aux voies légales qui est offertes par la loi pour régler vos problèmes politiques, sans empiéter la liberté des autres et sans toucher aux liens fraternels et sacres qui réunissent les guinéens, serait une démarche des plus sages.

Puisse dieux sauver la guinée et y maintenir la paix durable !!!

 

Conakry le 07/02/2018

Le Président

 Mamadou Oury DIALLO

No Comments