September 21, 2018

Le chef du département de la Santé et de l’hygiène publique vient récemment de posé un arrêté ministériel des plus controversés. En cause : La mise à la touche d’une sommité en médecine   

En effet, c’est un simple arrêté ministériel, au mépris des textes réglementant la corporation des médecins et signé par le secrétaire général du ministère de la Santé ; sur instruction de sa hiérarchie qui a signé la missive pour certifier la retraite de M. Naby Daouda Camara, chercheur ; Pr Titulaire de  chirurgie générale. Un acte unilatéral jugé inapproprié par le département de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique dont il relève, et qui a choqué la communauté scientifique africaine. Puisque le Pr Naby Daouda Camara, n’est pas un n’importe qui. Il est Membre du Conseil Africain et Malgache pour l’enseignement supérieur (CAMES), et également président de la Commission technique dévaluation  de Médecine, Pharmacie, Odontostomatologie, Médecine Vétérinaire et Production Animale au niveau de la ‘’CNRP’’ Commission de Recrutement et de Promotion des Enseignants Chercheurs, et Directeur et Co directeur de 173 thèses de Doctorat en Médecine, pour ne citer que cela.

En réalité, les professeurs agrégés en médecine, et plus communément les enseignants-chercheurs, relèvent de deux administrations: la Santé Publique et l’Enseignement Supérieur.

Quoi qu’il en soit, la mise à l’écart de cet éminent spécialiste qui a fait de hautes études et ses preuve dans maints Pays d’Afrique, a mis en péril la formation, l’encadrement, et le suivi d’une vingtaine de jeunes étudiants qui entamaient leur spécialisation en médecine dont le Pr Naby Daouda Camara en est l’initiateur.

De toute évidence, le Pr Naby Daouda Camara est victime de sa compétence ainsi que de sa large connaissance des sciences médicales. Pis,  il était aussi vu dans ce tas du corps médical de Chu Ignace Deen, comme un porteur d’ombre à de nombreux prétendants à son poste.

Nous y reviendrons plus en détail dans le prochain.

RKk

No Comments