TPI/KALOUM : Sékou koundouno s’attaque à l’appareil judicaire Guinéen | Radio-kankan

C’est un moins qu’on puisse dire, à l’issue d’un point de presse que la Cellule Balai Citoyen à travers son coordinateur Sékou Koundouno a tenu récemment , suite au processus que son organisation a enclenché, pour faire la surveillance sur les réseaux sociaux et sur des médias contre des personnes qui incitent à la haine, à la violence et à l’appel aux valeurs régionalistes.  

C’est le cas du procès des communicants de l’UFDG et du RPG au niveau de TPI de Kaloum, qui serait compliqué devant le TPI de Kaloum. Parce qu’il est avec la partie civile.

Selon Sékou Koundouno, la Cellule Balai Citoyen a la capacité de poursuivre qui elle veut dans ce pays. C’est dans ce sens que, dit-il,  le procès des communicants du RPG-Arc-en-ciel et de l’UFDG avait commencé au niveau de TPI de Kaloum. « … Hier devait se tenir la seconde audience qu’on appelle les débats de fond, sur le happy wheels demo procès des communicants du RPG et de l’UFDG. Nous étions sur les lieux à 9 heures, accompagnés de nos avocats,  vers 15 heures,  notre avocat s’est rendu compte que le procureur  qui avait le dossier a été changé, le président qui avait le dossier  a été aussi changé…  Le juge nous a  dit qu’il a été instruit de rendre le dossier. Je veux bien que vous analysez la dangerosité de la façon dont l’appareil judiciaire guinéen fonctionne…. ». Voilà quelques mots gorgés de   Sékou Koundouno, coordinateur de la Cellule Balai Citoyen, qui s’attaque à l’appareil judiciaire guinée, tout en estimant qu’il y a une main noir dans ce dossier de la Cellule Balai Citoyen, sur l’affaire des communicants de l’UFDG et du RPG au TPI de Kaloum.

Ibrahima Tampa

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com