Sport/Natation : confiance renouvelée à Dr. M’Bambé Sacko à la tête de la FGNS | Radio-kankan
August 18, 2019

Quatre ans après, la Fédération Guinéenne de Natation et de Sauvetage (FGNS) a tenu, dimanche, 04 septembre 2016, à Conakry, son Assemblée Générale Elective (AGE) au cours de laquelle, la présidente sortante,
M’Bambé Sacko a été réélue à la tête de ladite structure. L’AGE, qui a eu pour cadre la salle des conférences du Comité National Olympique Sportif Guinéen (CNOSG), s’est déroulée sous la présidence du directeur national adjoint des Sports, Lancinet Kabassan Keita. A la suite de cette élection, un Comité exécutif de la FGNS de 14 membres, dont 03 femmes, a été élu pour un mandat de 4 ans.

Dans son message introductif, le directeur national adjoint des Sports, Lancinet Kabassan Keita a fait savoir, que la Natation est l’une des disciplines phares de la République de Guinée, à laquelle sa Direction accorde une importance pour sa vulgarisation.

«Une Assemblée générale n’est pas comme les autres réunions. Elle réunie tous les membres statutaires pour discuter de deux rapports, afin de les adopter. Il ne faut pas que vous-vous retrouvez chaque fois tout juste pour mettre le bureau, discutez d’abord des points saillants, ensuite passez à l’élection. J’invite les élus à travailler pour l’intérêt de tous pendant ce mandat», a exhorté le directeur national adjoint des Sports.

Pour le secrétaire général du CNOSG, Daouda Nansoko, cette élection est le résultat d’un travail laborieux, auquel les membres statutaires ont constitué la souveraineté selon le statut de la FGNS.

«Vous avez tiré des leçons objectivement et aménagé des stratégies qui vous ont permis d’aboutir à un consensus pour mieux vendre l’image de cette discipline», a ajouté Daouda Nansoko.

Dans son adresse, la présidente réélue de la FGNS, Dr M’Bambé Sacko a remercié l’ensemble des membres statutaires pour la confiance renouvelée en sa personne pour diriger les destinées de structure pour la période 2017-2020.

«Ça n’a pas été facile. Quatre ans de difficultés, mais aussi quatre ans d’expériences, je m’engage, au nom de mes collègues de la FGNS, grâce aux conseils, de tout faire pour que la Natation guinéenne démarre sur un bon
élan. Nous utiliserons tous les moyens pour réorganiser et faire venir toutes les personnes ressources, afin de faire travailler tout le monde pour que cette discipline regagne la place quelle a occupée dans les temps», a rassuré la présidente de la FGNS.

*Minkael Camara*

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com