December 16, 2018

La famille de feue M’Balia Camara, héroïne nationale, organisera une journée de prière de lecture du Saint Coran pour le repos de son âme

Assassinée le 18 février 1955 à Tondon dans la préfecture de Dubréka, cette grandiose cérémonie de lecture se tiendra le 8 mars 2018, dans le district de Posseah, le village natal de feue M’Ba lia Camara.

Dans son intervention, lors de la réunion préparatoire de cet événement historique, le représentant de la dite famille, M. Abdoulaye Gilmar Camara et coordinateur de Cobag à Rtoma, a tout d’abord expliqué la biographie de feue M’Balia Camara : ‘’M’Balia Camara est née en 1929 à Posseah, dans la préfecture de Dubreka dans une famille de paysans.

jeune adulte, elle devient militante du Rassemblement démocratique africain (RDA), à coté de son mari, Thierno Camara, ancien combattant de la seconde guerre mondiale. le couple vivait à Tondon, où la jeune M’Balia animait le comité local des femmes du RDA. Le chef de canton local, Almamy David Sylla, s’opposera farouchement alors à l’action du RDA. C’est ainsi que les 8 et 9 février 1955, alors qu’il participait à la collecte des impôts, un conflit éclata avec les habitants au moment de cette collecte, c’est ainsi que David Sylla fait irruption dans la maison des Camara M’Balia qui, en état de grossesse, lui fera aussitôt face.
Le chef de canton local, David Sylla lui assénera impitoyablement un coup de sabre. La victime est emmenée d’urgence à l’hôpital de Conakry. Malheureusement, le 11 février, le bébé décédera suivie de M’Balia Camara une semaine plus tard. Cet événement douloureux va exacerber les tensions sociales et galvaniser davantage les militants luttant pour l’indépendance nationale. Plusieurs milliers de personnes ont participé aux funérailles de la jeune militante engagée. A l’occasion, l’oraison funéraire est lue par feu Président AHMED Sékou Touré. Depuis cette date, des chansons écrites sur M’Balia Camara, sont encore à l’honneur en Guinée, et fait l’objet de commémorations. La principale place du marché de Conakry (marché M’Balia Camara) porte encore son nom, a expliqué M. Abdoulaye Gilmar Camara.

GE DIGITAL CAMERA

GE DIGITAL CAMERA

Cette cérémonie de lecture du saint Coran pour le repos de l’âme de l’illustre disparue, regroupera outre les personnalités religieuses, politiques et économiques, mais également les ressortissants de cette localité. Un évènement qui s’inscrit dans le cadre de rendre hommage à cette brave et courageuse femme qui a perdue sa vie dans le combat de libération nationale. Une manière pour sa famille de l’immortaliser et éventuellement faire connaitre son village natal par le public en réalisant quelques infrastructures social de base. A-t-on constaté lors de cette réunion préparatoire à la veille de l’événement.

MD pour radio-kankan

No Comments