Promotion de l’Islam en Haute-Guinée: Deux grandes figures au service de l’Islam | Radio-kankan

Depuis déjà plusieurs années, à l’arrivée de chaque mois Saint de Ramadan, l’Association des femmes musulmanes de Kankan (AFMK) organise des séries de lecture et d’interprétation de l’Islam à l’intention des femmes. Deux figures emblématiques sont à la tête de cette Association. Elles ont pour noms : Hadja Sanassa Kaba, présidente, et Hadja Fatoumata Koulibaly, vice présidente. Loin d’une question féministe de Dieu dans l’Islam, ces deux personnages ayant la même vision de l’Islam, pensent que l’Islam étant un héritage commun, et que la religion étant ni spirituelle, ni intellectuelle mais c’est d’abord une question de foi.

Avoir foi en Dieu, en ces Prophètes et à sa Sainte écriture. Jadis, les féministes musulmanes se sont longtemps battues pour avoir accès à l’Islam. Du vivant du Prophète Mohammed (PSL), il consacra assez de son temps dans l’enseignement de l’Islam aux femmes, afin qu’elles s’en approprient. Si le Prophète (PSL) encourageait lui-même les femmes à persévérer afin de les voir guider un jour la prière, comment peut-on alors expliqué la main mise masculine depuis des décennies sur l’Islam ? C’est cette équation aux résultats variables que nos deux leaders essayent de résoudre en Haute-Guinée.

C’est pourquoi, l’Association des Femmes Musulmanes de Kankan, résolument engagée pour la promotion des idéaux de la connaissance islamique en Haute-Guinée, effectue des séances d’enseignement du Coran et de hadiths du prophète Mohammed (PSL) pendant les 20 premiers jours du mois Saint de Ramadan au Centre Islamique de Kankan de 09 heures à 13 heures. Ces différentes séances visent à attirer le maximum de femmes vers ce lieu, et surtout la couche juvénile de la région.
Bon vent à l’AFMK :

Radio-kankan

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com