Projet de nouvelle constitution/Mandiana : « Oui » à la nouvelle constitution !  | Radio-kankan

C’est le sentiment exprimé le lundi 10 juin 2019, par les populations de Kantoumana, Morodou et Faralako, lors de la visite d’une délégation ministérielle à Wassolon, qui est composée du Ministre des Hydrocarbures Zakaria Coulibaly, Mory Sangaré Ministre de l’Education, Bakary Kanté Directeur National des Normes et Qualités des Hydrocarbures Bakary Kanté ; en outre on notait la présence du Préfet de Mandiana Mohamed Lamine Doumbouya, le Directeur préfectorale de l’Habitat Mamadou Kadé Diallo-ainsi que les représentants du RPG dans la préfecture de Mandiana.

Objectif, expliqué aux populations la nécessité de réviser l’actuelle constitution, et les rassurer de la volonté du président Condé de moderniser son pays à travers la participation effective des populations à la base.. Avant de faire passer le message du président Alpha Condé dans le sens de la consolidation de la paix et le renforcement du tissu social entre tous les guinéens.

Ainsi, de Kantoumana, où, ils ont inauguré un collège moderne de quatre classes, et posé la première pierre du marché central en passant par Morodou pour la pose de la première pierre de la Mairie et la Cité des Fonctionnaires et à Faralako pose de la première pierre de la Maison des jeunes. Partout a passé cette délégation, elle a été chaleureusement accueilli par les populations et ont réaffirmé leur soutien sans équivoque au projet de la nouvelle constitution. Une occasion pour le préfet de Mandiana à la suite des ministres, de se réjouir de cette visite de la délégation dans wassolon.Une occasion pour lui de souhaiter la bienvenue à ses illustres hôtes dans sa préfecture, avant de féliciter et remercier les populations de ces localités pour leur engagement sans faille aux actions du Pr Alpha Condé. Qu’il considère comme un homme de parole, car toutes les promesses qu’il a tenu à son peuple est en train de les réaliser. De la construction des infrastructures en passant par le soutien aux communes rurales et surtout son soutien au monde paysan-gage certain pour un développement radieux de la guinée.

« Pour nous, il s’agit pas du 3ème mandat, mais de l’actuelle constitution qui pose problème et qu’il faut réviser… », Indique Mohamed Lamine Doumbouya.

Amara Sylla, pour www.radio-kankan.com /Mandiana

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com