Il a été présenté à la presse ce mercredi,13 juin 2018 au siège du Secrétariat général à la Présidence chargé des Services spéciaux, de la Lutte contre la drogue, le Crime organisé et les délits économiques et financiers.

Pour démanteler ce vaste  réseau M. Farimba Camara, Directeur de l’Office Central Anti-drogue nous explique l’opération dans  laquelle la chaine s’est déroulée :« Il s’agit de deux kilogramme deux cent  de drogues dissimulé dans une machine de plastification en provenance du Brésil. Cette quantité de drogue a été saisie par la vigilance de la cellule anti-drogue  basée à l’aéroport de Conakry Gbéssia en synergie d’action avec la douane a réussi à mettre mains il y a dix jours de cela sur un certain Djass Obida, de nationalité bissau-guinéen, qui se dit étudiant au Brésil. Cette quantité a été dissimulée dans les machines… »

Ce  mode de dissimulation  n’est plus un fait isolé, a-t-il soutenu. Et, c’est pourquoi d’ailleurs  le lieutenant-colonel de la gendarmerie Farimba Camara, directeur central de l’OCAD, a fait comprendre aux guinéens  que plus les trafiquants jouissent de leur finesse d’intelligence, plus les agents de sécurité basés à l’aéroport et ailleurs jouiront eux aussi de leurs techniques professionnelles soutenues par leur intelligence.

L’accusé reconnait qu’il a réussi cette quantité de la drogue dans les mains d’un de son compatriote au Brésil, pour remettre à quelqu’un  résident à Bissau. Il dit qu’il n’a jamais vu  la personne qu’il devait remettre  ce colis de quantité de drogue mais, en vin, dit-il,  il a seulement vu sa photo de la personne après leurs échanges .Et depuis ils se sont plus vu.

Après cette  présentation, Dias Obidaca a été mis à la disposition du Parquet de Mafanco pour être jugé

Naby Camara pour la radio-kankan.com

+224656807062

No Comments