December 16, 2018

C’est ce lundi, 11 décembre 2017, que l’homme a sorti ses griffes contre le directeur de l’agp (Agence guinéenne de publicité) et leader du Mpd (Mouvement des patriotes de Guinée), Paul Moussa Diawara. C’était à l’occasion de la présentation de son bilan de 100 jours à la tête du département de la Culture, des Sports et du Patrimoine Historique, tenu dans les locaux du ministères des Affaires étrangères.

En effet, depuis belle lurette, le ministre Bantama Sow ne cesse d’accentuer ses menaces contre Paul Moussa Diawara qui, pour lui, ne doit pas s’opposer au RPG.

«Je ne suis pas un aventurier. Tout ce que je dis, c’est la voix du parti. J’ai appris aujourd’hui que les gens ont parlé sur les grandes gueules. Ce que Bantama dit, c’est la voix du parti. Ce qu’ils ont dit sur les grandes gueules, les jours à venir nous saurons bien qui a raison. On ne peut pas nommer quelqu’un par décret pour gérer une entreprise, tu prends les fonds, pour acheter des balais et des brouettes et les distribuer à ton nom. Nous avons dit que nous ne ferons pas d’alliance avec ce type de personne», a déclaré Bantama Sow. Avant de déclaré haut et fort : « Le jour où il va déposer sa liste pour être candidat à Matoto ou ailleurs, le même jour, qu’il dépose sa démission en tant que directeur. Ce n’est pas de la blague hein ! Je suis le président national du comité d’appui aux élections ».

Attendons de voir…

RKK

No Comments