October 17, 2018

Sur instruction du ministre de l’Habitat, dr Ibrahima Kourouma à travers la direction préfectorale, une équipe de spécialistes en compagnie des agents de la gendarmerie détachée au département de tutelle, était sur le terrain ce weekend pour procéder à cette opération d’envergure.

Pour M. Moussa Marra, ingénieur aménagiste chargé des études à la direction préfectorale de l’habitat de Coyah : «cette opération entre dans le cadre de l’assainissement des voies urbaines de Coyah. Aujourd’hui donc, comme vous le voyez, nous avons été dotés d’une route digne de nom par le Président Alpha Condé. Mais de nos jours, non avons constatés des occupations illégales et anarchiques de la voie publique par les riverains tout au long du parcours. Des gens qui ne veulent rien comprendre de la politique de développement du Chef de l’état vis-à-vis de la population et des jalons posés par celui-ci. Aujourd’hui, chacun doit respecter les lois de la république, car personne n’est au dessus de la loi », a-t-il expliqué, avant d’ajouté que cette opération concernera également les communes rurales, les commune urbaine voir même le gouvernorat. Et que cette opération est totalement soutenue par le département de l’habitat.

C’est d’ailleurs pour cette raison, que M. le ministre Ibrahima Kourouma a mis en place une équipe dynamique, coiffée par M. Lansaré Sylla, sous la supervision de M. le directeur préfectoral, M. Karifa Bakayoko. Cette équipe doit travailler d’arrache-pied pour assainir Coyah comme souhaité par le Pr alpha Condé, déclare- t-il.

Sur la question, les élus locaux sont catégoriques : « Depuis déjà plusieurs jours, nous avons informés et sensibilisés les populations sur l’éventualité de cette opération. Mais d’autres pensaient que c’était du feu de paille, comme d’habitude. Nous leur avons dit que cette fois-ci, aucun acte contraire ne sar plus toléré. L’information a été largement diffusées à tous les niveaux, mais nombreux son encore des citoyens qui n’y croyaient pas du tout, croyant que c’était encore du feu de paille. Mais ils ont vu actuellement que c’est du sérieux, et nous irons jusqu’au bout de cette mission », a déclaré le représentant du chef de quartier de Gomboya.

MD, envoyé spécial de RKK

No Comments