September 20, 2018

La cérémonie de remise du Drapeau que j’ai l’honneur et le privilège de présider, est la quatrième du genre depuis que notre pays participe à la mission multidimensionnelle intégrée des Nations Unies pour la stabilisation au Mali (MINUSMA).

Après dix (10) mois de préparation, le Bataillon Gangan 4 va dans les jours qui suivent, relever le Bataillon Gangan 3 au sein de la MINUSMA.

Il faut rappeler que c’est la montée en puissance du terrorisme et de l’extrémisme religieux dans la bande sahélo-saharienne, à la suite des évènements survenus en Lybie, qui a été à l’origine de la déstabilisation que la République sœur du Mali connait depuis 2012.

Au fil de ces évènements tragiques qui ont failli conduire à la partition du

Mali, la Guinée, à l’instar des autres pays, ne s’est pas dérobé au rôle qui est le sien, en intervenant sans délai dans cette crise par devoir de sang et d’histoire qui fait de la Guinée et du Mali deux poumons d’un même corps.

L’intervention de la Guinée aux côtés du Gouvernement et du Peuple maliens a coïncidé heureusement avec le retour de son Armée sur la scène internationale dans le cadre du maintien de la paix et de la sécurité.

Ce retour a été rendu possible grâce au programme de Réforme du Secteur de la Sécurité, initiée au lendemain de l’avènement de la troisième République par Son Excellence Monsieur le Président de la République, Chef de l’Etat et Chef des Armées, Professeur Alpha CONDE.

Il apparait évident que la solution de la crise malienne prend du temps à cause de sa complexité fécondée au Nord par l’opportunisme du terrorisme.

Malgré tout, la Guinée réaffirme sa volonté ardente de demeurer au près du Mali et de la communauté internationale à travers son contingent militaire, jusqu’à la stabilisation du pays.

Cet engagement inconditionnel est si besoin en était, la preuve de l’amitié qui unit nos deux peuples et nos deux pays depuis des siècles, et qui est renforcé par la fraternité qui lie nos deux Chefs d’Etat, le Professeur Alpha CONDE et son frère et ami Ibrahima Boubacar KEITA.

Dans cette détermination, nous pouvons heureusement compter sur la bonne collaboration des pays amis et organismes partenaires qui nous appuient, non seulement dans la mise en œuvre du programme de Réforme du Secteur de la Sécurité, mais également dans la préparation et l’équipement de nos différents contingents.

A cet égard, nous tenons à réitérer nos sincères remerciements aux Etats-Unis d’Amérique et au Japon qui font preuve de générosité dans le cadre de la montée en puissance du Centre d’Entrainement aux Opérations de Maintien de la Paix.

Nos remerciements s’adressent également à la France, au Système des Nations Unis et à tous les partenaires avec lesquels nous collaborons dans le fonctionnement de ce centre qui fait la fierté de notre pays à travers l’exemplarité des contingents déployés.

Officiers, sous-officiers et militaires du rang du Bataillon Gangan 4, Vous devez vous rendre à l’évidence que cette cérémonie de remise du drapeau n’est pas un rituel fortuit. Je sais que vous êtes plein d’enthousiasme et d’engagement patriotique pour remplir le noble devoir de servir la Patrie. Cette cérémonie constitue donc une étape importante de votre mission. Le drapeau qui vous sera remis tout à l’heure symbolise le caractère national sacré de la mission pour laquelle la Guinée vous déploie au Mali.

C’est pourquoi, le Président de la République, Chef des Armées, le Professeur Alpha CONDE m’a chargé de vous dire que, sur le théâtre des opérations comme ailleurs, vous devez vous considérez comme étant les ambassadeurs de la Guinée. Ainsi, votre comportement devra-t-il toujours refléter le sens du devoir, de l’honneur, de la bravoure et du patriotisme qui ont toujours fait la marque de l’Armée Guinéenne.

Vous ne devez jamais perdre de vue le mandat et les règles d’engagement de la MINUSMA et le droit humanitaire qui vous ont été inculqués lors de votre préparation.

Le respect de la personne humaine est essentiel dans l’accomplissement de votre intervention conformément aux instruments juridiques internationaux auxquels notre pays a souscrit.

Pour conclure, je voudrais rappeler notre détermination à réussir avec la communauté internationale, le pari de la victoire sur le terrorisme et l’extrémisme violent. Je voudrais donner l’assurance de travailler avec toutes les parties prenantes pour la complémentarité et la mutualisation des moyens, afin de gagner ce pari historique.

En reconnaissant les efforts de ses partenaires dans la prévention qui constitue notre priorité en la matière, la Guinée réaffirme son engagement à rester aux côtés de la communauté internationale jusqu’à l’avènement d’un monde débarrassé du terrorisme qui se manifeste sous toutes les formes.

Enfin, en vous remettant le drapeau, rassurez-vous que les bénédictions de toute la Nation vous accompagnent afin que la protection et l’assistance de Dieu soient sur vous tout au long de votre mission.

Vive la paix et la sécurité dans le monde ;

Vive la coopération internationale ;

Je vous remercie !

Ibrahima Kassory Fofana

Premier Ministre, Chef du Gouvernement

Transmis par la Cellule de Communication du Gouvernement

No Comments