Mines: le centre de promotion et de développement minier dans son rôle de promouvoir les ressources de la Guinée en Chine. | Radio-kankan
October 23, 2019

Les 16 et 17 mai 2019 derniers, la Guinée ne s’est pas fait raconter le 10eme sommet de l’aluminium à Zengzhou, en Chine, par le biais du ministre des Mines et de la Géologie à travers le centre de promotion et de développement minier (CPDM). Au cours de cet événement important pour le secteur minier, le directeur général du CPDM a mis l’occasion à profit pour vendre la destination guinéenne aux investisseurs miniers.

Le directeur Général, Mohamed Lamine Sy Savané ressortissant de la zone économique spéciale de la Guinée, qui est un modèle de la jeunesse a fait une brillante présentation devant un parterre d’investisseurs miniers venus des 4 coins du monde. Au cours de cette présentation, le DG du CPDM, a ressorti l’importance qu’on aura en venant en Guinée, a travers différentes potentialités et les progrès enregistrés dans le secteur extractif guinéen

Au prima bord, il a venté les mérités du cadre législatif à travers le code minier dans son aspect attractif. Il s’est ensuite appesanti sur la qualité et la quantité des minerais que disposent la Guinée.

M. Savané a pu faire accrocher et a pu se faire donner une attention très particulière chez cet ensemble d’investisseurs venus a cette occasion à travers les acquis énormes fait depuis 2011 par le Président de la République 

Pour M. Savané, la politique minière actuelle  est en parfaite adéquation avec le climat et l’environnement des affaires qui permet aujourd’hui  l’instauration d’une relation de confiance et de transparence entre l’État et les investisseurs. « Tous les contrats sont publiés en ligne. Ce qui nous a valu notre admission à l’initiative pour la Transparence  dans les Industries Extractives (ITIE). Le cadastre minier est assaini. »

Plus loin,  Mohamed Lamine Sy Savané soutiendra que ces réformes ont créé des opportunités d’investissement. « Il y a d’importantes sociétés minières en Guinée grâce aux réformes. Il y a sept (7) milliards de dollars d’investissement dont 3 milliards sont en cours d’exécution.» Des investissements qui ont surtout permis la promotion du potentiel bauxitique, à la fois pour son exploitation et sa transformation en alumine.
« Toutes les conditions sont créées pour inciter les investisseurs et garantir leur investissement », a assuré le Directeur Général du CPDM.

Dans le cadre des projets intégrés que connait le pays aujourd’hui, M. Savané a mis un accent particulier sur les infrastructures qu’il a déclinées sur la base des trois corridors miniers du pays, notamment le central – nord-ouest et sud-est. Sans oublier, bien sûr, les opportunités qu’offrent les infrastructures portuaires. « Cinq projets d’alumine avant 2011, et aujourd’hui il y en a 9. Tout cela signifie des progrès réalisés dans le secteur minier en peu de temps », a-t-il insisté.

 
I. NDiaye

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com