November 23, 2017

Un protocole d’accord a été signé, ce mercredi 14 juin 2017, à Conakry entre la Société Minière de Boké (SMB) et l’Alliance Minière responsable (AMR). La cérémonie de signature s’est déroulée en présence des nombreuses personnalités de marque.

Le président du conseil d’administration de la Société minière de Boké (SMB), Fadi Wazni, a rappelé que cette signature est la conséquence naturelle de l’évolution de l’industrie bauxitique en Guinée. « La SMB a mis en œuvre des moyens logistiques importants pour la construction des deux ports. Il s’agit maintenant pour tous les acteurs guinéens à proximité de ce port, de voir dans quelle mesure, ils peuvent utiliser ces infrastructures. L’AMR est l’un des premiers acteurs à tirer profit. Il est évident donc la construction des deux ports sur le Rio-Nuñez est un élément fondamental pour les exportations de la bauxite de Guinée », explique M. Wazni.

Selon lui, cette vision a été partagée de longues dates pour permettre la mise en valeur des ressources énormes de bauxite de la Guinée. Car dit-il, « la Guinée était le dernier de la place dans l’exportation de la bauxite mondiale, alors qu’elle détient les plus grandes réserves du monde. Donc, la solution est venue et aujourd’hui cette solution a été matérialisée. Une manière extrêmement énergique qui a été mise en oeuvre pour la promotion de la coopération entre la France et la Guinée. Ce qui est bien nous avons été encouragés d’aller de l’avant dans un esprit de coopération gagnant-gagnant. »

Ensuite, il renchérit: »la société AMR vient de recevoir son permis d’exploitation, après avoir conduit une étude de faisabilité technique de haut niveau notamment en matière du contenu local, d’impact environnemental et social. Donc c’est une contribution importante pour le consortium pour un développement durable harmonieux et respectueux de population et de l’environnement ».

De son côté l’ex-ministre des mines, Ahmed Kanté et Directeur général de la SOGUIPAMI, déclare: « La Guinée a mis 42 ans sans une tonne de bauxite soit mise sur le marché. C’est pour les raisons de fluidité de performances de l’administration dans le traitement des dossiers que finalement le dossier guinéen a pris le dessus sur l’ensemble des autres pays. A ce jour nous ne regrettons pas. Nous avons commencé avec la SMB en 2015 et aujourd’hui en 2017 nous avons un objectif rien que pour la SMB 30.000.000 de tonnes par an. Je pense que une telle performance qui est visible et qui est rende possible par les investissements qui ont été faits dans la région de Boké. Passé de 1 de à 1 million de tonnes, et de 30 millions de tonnes en deux ans. C’est une performance jamais enregistrée. Les liens entre la société AMR et SMB ne sont pas des liens commerciaux mais ce sont des liens qui participent tous à la réalisation de la stratégie globale du gouvernement qui vise à faire de la Guinée avant 2020 le premier pays exportateur de bauxite dans le monde ».

Par ailleurs le directeur de l’Alliance minière responsable (AMR), Romain Girbal, a fait savoir que L’objectif de leur société consiste à développer ce projet à court terme en s’engageant sur trois valeurs essentielles: la qualité et la sécurité opérationnelle, l’intégration du projet à son environnement naturel et humain et la transparence vis à vis des autorités guinéennes et des populations.

Redaction

No Comments