Revenu au pays après une longue absence, le ministre Tibou Kamara s’est vite mis à la tâche. Histoire de baisser la tension entre les médias privés guinéen et l’état guinéen.

Il s’agit de l’action engagée par l’ARPT contre les radios et télévisions privées, qui accumulent des redevances annuelles impayées. Alors que dans le courrier que les radios privées ont reçu de l’ARPT le 05 décembre, il a été indiqué aux radios qui doivent au régulateur des télécoms en Guinée, de se rapprocher de celui-ci, au plus tard le 11 décembre. C’est donc à la surprise générale, que les équipes d’Antigou Chérif sont entrées en action direct ce lundi matin en fermant purement et simplement les radios ‘’Sabari Fm, Djigui Fm, Gangan Fm, et Evasion Fm’’. Il n’est pas a écarter également ce mardi, la fermeture d’autres radios privées de la place. Comme pour dire, que le ministre Tibou doit retrousser les manches pour faire face à cette dure épreuve à laquelle les médias privés guinéens sont confrontés.

Cette réunion, qui sera essentiellement consacrée à la question des redevances dues à l’ARPT, le ministre d’Etat compte s’impliquer davantage en vue de trouver une issue heureuse à tous les points qui ont été à l’origine de la dégradation ces derniers temps des rapports entre la presse privée et la gouvernance Condé.

RKK

No Comments