December 17, 2018

Ce mardi, 27 novembre 2018, la salle de Conférence de la Mairie de Dixinn a servi de cadre à l’installation du nouveau maire de Dixinn, Mamadou Samba Diallo, et les membres du bureau exécutif de la commune dans leurs fonctions.

Une foule nombreuse a pris part à cette grande cérémonie d’installation, marquée par l’appel à l’union pour le développement harmonieux de ladite Commune. Ce message fort, est lancé par le Maire entrant à sa propre succession.
A l’occasion, tôt le matin, de nombreux militants et sympathisants des différentes formations politiques des partis et alliés avaient pris d’assaut la salle de conférence de la mairie de Dixinn pour assister et donner une coloration toute particulière à cette installation du reste, très attendue par les paisibles populations de Dixinn.

La cérémonie a été présidée par le Directeur de Cabinet du gouvernorat de la ville de Conakry en présence des 37 conseillers communaux, des chefs des 22 quartiers de la commune y compris des sages et fonctionnaires de la Commune de Dixinn.
Dans son discours d’ouverture, la Secrétaire Générale de ladite Commune, Mme Kadiatou Diallo, a d’abord salué et remercier toute la population présente à cette cérémonie avant de déclarer en ces termes :
«Quelque soit les vicissitudes de la vie, nous devrons tous rester unis autour des idéaux de la paix, d’unité nationale et d’harmonie qui constituent le maillon fort de la gouvernance de son excellence, le président de la République, Pr Alpha Condé et de son gouvernement. A la nouvelle équipe dirigeante, je vous exhorte à l’union et à l’entente dans la symbiose dans le travail. Tout doit-être au service des citoyens », a-t-elle développé.
Pour sa part, le Secrétaire Général des sections Syndicales de l’administration générale de la Mairie de Dixinn «CNTG-COSATREG», M. Bamba Sidy Mouctar a félicité et remercié le maire entrant avant d’ajouter: « par ma voix, les travailleurs vous remercie puisqu’il s’agit de vous, M. Mamadou Samba Diallo. Ils vous ont découvert le 08 mars 2011, en tant que président de la délégation spéciale de Dixinn. Durant cette période de transition, nous avons eu la chance de comprendre en vous, un homme motivé et engagé pour le développement de la Commune de Dixinn, en traitant tout le monde sur le même pied d’égalité.
M. le Maire, on ne s’aurait terminé ce discours sans attirer votre attention sur la situation précaire salariale des contractuels communaux. Depuis votre départ jusqu’aujourd’hui, aucun contractuel n’a été payé.
Respectueux conseillers, nous vous remercions d’avance de bonnes dispositions que vous voudriez bien prendre pour la satisfaction des doléances exprimées. Nous vous souhaitons grand succès dans vos fonctions», a-t-il appuyé.
De son coté, le Maire entrant, Mamadou Samba Diallo, a manifesté sa joie d’occuper une fois encore, la tête de la Commune Urbaine de Dixinn tout en abondant dans le même sens que son prédécesseur, la Secrétaire Générale, a également exhorter aux uns et aux autres, à enterrer la hache de guerre. Et de poursuivre : « Je demanderai aux 37 conseillers élus, d’accepter de se donner ouvertement les mains dans les mains pour le développement harmonieux et pour le bonheur de Dixinn. A l’extérieur, la question politique est possible. Mais, à l’intérieur du bloc, c’est les conseillers communaux de toute la Commune de Dixinn qui doivent concourir pour le bien- être des populations de Dixinn. Je vous demande une fois encore, d’enterrer définitivement la hache de guerre. Je dirai d’ailleurs, qu’il n’y a pas de guerre. Il y a plutôt des contradictions, et c’est ce que veut la démocratie. La victoire que notre parti «l’UFDG» a eue, c’est la victoire de la démocratie.
Les discours ethniques, d’appartenances politiques ou religieuses, doivent se mettre de côté à l’intérieur de ce bloc que je dirige », a conclu le président de l’exécutif communal de Dixinn.
Parlant des priorités de son équipe, Mamadou Samba Diallo n’a pas manqué de déclarer ceci : « Nous lutterons contre l’insalubrité, en vu de faire de notre Commune de Dixinn, la vitrine de Conakry et voir même de la Guinée », a-t-il lancé en substance.
Pour boucler la boucle, des prières et bénédictions ont été dites par les Imams présents en faveur de tous les Guinéens.

Par Mohamed Solo Sylla pour radio-kankan.com

No Comments