L’ONU condamne les attaques contre le personnel de la santé et les installations médicales en Libye | Radio-kankan
November 15, 2019

La Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a condamné vendredi les attaques contre le personnel de la santé et les installations médicales dans le pays. La MANUL a fait cette déclaration alors que le conflit armé meurtrier entre l’armée basée dans l’est et le gouvernement soutenu par l’ONU se poursuit dans et autour de la capitale Tripoli.

« La MANUL condamne fermement les attaques visant toutes les cibles civiles, y compris les établissements de santé et le personnel médical. L’ONU a répertorié au moins 58 attaques contre des agents de santé et des établissements de santé en 2019, à la date du 25 octobre », a indiqué le communiqué.

La MANUL a averti que les attaques contre des civils et des infrastructures civiles constituent une violation du droit international humanitaire et des droits de la personne et peuvent constituer des crimes de guerre, exigeant le respect des principes de distinction, de proportionnalité et de précaution en accord avec le droit international humanitaire et les droits de la personne.

La MANUL a également nié avoir reçu les coordonnées des hôpitaux de campagne et des cliniques opérant dans le sud de Tripoli et les avoir transmises à l’une des parties au conflit.

La veille, le ministère de la Santé du gouvernement libyen soutenu par l’ONU avait annoncé l’attaque de deux hôpitaux de campagne dans le sud de Tripoli, qui a coûté la vie à un ambulancier et blessé quatre autres.

Des travailleurs médicaux ont déjà été attaqués précédemment à Tripoli, malgré les avertissements lancés par l’Organisation mondiale de la santé contre les attaques sur des travailleurs médicaux et des hôpitaux.

Source: Xinhua

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com