December 17, 2018

Le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, a raillé mercredi la déclaration de Donald Trump sur l’alliance « inébranlable » des Etats-Unis avec l’Arabie saoudite malgré le meurtre du journaliste saoudien Jamal Khashoggi.

La référence « scandinave » de Mohammad Javad Zarif visait d’autres propos de Donald Trump sur les feux dévastateurs en Californie, qui avaient suscité des moqueries sur les réseaux sociaux: le président américain avait affirmé que son homologue finlandais lui aurait dit que ses concitoyens « passent beaucoup de temps à ratisser et nettoyer et à faire des choses (dans la forêt) et ils n’ont pas de problème » d’incendies.

Soutien inébranlable

La déclaration de Donald Trump sur l’Arabie saoudite mardi a effectivement commencé par une litanie de complaintes sur l’Iran, utilisées pour justifier son soutien inébranlable à Ryad malgré le meurtre de Jamal Khashoggi au consulat du royaume à Istanbul et les questions sur une éventuelle implication du prince héritier saoudien Mohammed ben Salmane, dit MBS.

>>Lire: Donald Trump envisage l’implication de « MBS » dans l’affaire Khashoggi

Selon plusieurs médias américains, dont le Washington Post, dans lequel écrivait Jamal Khashoggi, l’agence de renseignements américaine CIA n’a plus de doutes sur la responsabilité de Mohammed ben Salmane.

Source: afp/pym

No Comments