October 17, 2018

Le mercredi, 16 mai 2018, le  Syndicat Libre des Enseignants Chercher de  Guinée (version Savané),  était en conclave avec plusieurs participants venus des régions du pays, histoire de tenir leur 6ème congrès sous le thème ‘’Syndicat et les défis de la démocratie’’.

A l’occasion, au cours de  l’ouverture des travaux du congrès, Louis M’bemba SOUMAH, président d’honneur à vie du SLECG et ancien secrétaire général du Central Syndical (USTG),  a saisie le moment pour envoyer des piques à ses détracteurs.

« J’ai toujours dit aux gens que le vrai SLECG, qui est reconnu partout, est ce qui est présidé par moi Louis M’bemba SOUMAH, l’autre SLECG est une simple usurpation », a-t-il lancé.

Et Louis Bemba, qui ne passe pas du dos de la cuillère d’enfoncer le clou : «J’ai entendu des soi-disant syndicalistes, raconter sur les ondes des radios toute sorte de contrevérité en hésitant même pas  à m’adresser des outrages de toute nature mettant ma personne sur la céleste. Je suis surpris que les gens venus dans le syndicalisme, il ya moins d’un an, viennent perturber le fonctionnement normal de cette organisation en se donnant des faux titres et fausses qualités, contournant du coup toutes les règles en la matière en particulier les textes   qui régissent le SLECG », a-t-il sèchement lancé avant de remercier les uns et les autres tout en d’encourageant ceux qui le soutiennent dans son combat.

Et de conclure :«Je vous remercie une fois de plus et je vous encourage de continuer à poursuivre votre combat pour des causes nobles pour lesquelles nous étions engagés et lesquelles nous avons tous adhérés. Le SLECG ne mourra pas », a enfin déclaré.

RKK

No Comments