November 15, 2018

ROME, 17 mai (Xinhua) — Le chef du Programme alimentaire mondial (PAM), David Beasley, a entamé jeudi une visite de six jours dans la région du Sahel, en Afrique de l’Ouest, où plus de cinq millions de personnes sont menacées par la faim cette année.

« Au Sahel, les faibles précipitations nuisent aux récoltes et réduisent le fourrage et l’eau pour le bétail, rendant la vie plus difficile pour les gens là-bas. Le PAM travaille activement pour apporter son aide, et j’ai hâte de rencontrer les dirigeants du Sénégal, du Mali et du Niger pour renforcer notre engagement à soutenir leurs plans d’intervention », a déclaré M. Beasley, directeur exécutif du PAM, cité par un communiqué de presse publié jeudi.

« Notre travail dans cette région comprend également des programmes à long terme qui aident les communautés à s’aider elles-mêmes, et j’ai hâte de rencontrer des hommes, des femmes et des enfants qui participent à ces efforts », a-t-il ajouté.

Début mai, le PAM, l’Organisation des Nations Unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) et le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) avaient lancé un appel à l’action pour affronter la crise alimentaire au Sahel.

Le chef du PAM se rendra successivement au Sénégal, au Mali et au Niger.

L’ agence onusienne rappelle qu’ elle a un besoin urgent de 165 millions de dollars pour répondre aux besoins de 3,5 millions de personnes pendant la période de soudure.

Source: xinhuanet.com

No Comments