January 20, 2019

Détenu depuis le 30 novembre 2011 à La Hayes aux Pays Bas, l’ancien président ivoirien sera fixé sur son sort vendredi lors d’une audience à huis-clos.

L’information sur sa libération circule sur les réseaux sociaux mais elle n’est pas confirmée par notre correspondante à la Hayes.

Il avait été arrêté le lundi 11 avril 2011 à la résidence présidentielle de Cocody en pleine crise préélectorale l’opposant à son rival Alassane Ouattara depuis le second tour de la présidentielle du 28 novembre 2010.

Pour ses partisans, Laurent Gbagbo est la victime d’un complot, ourdi par l’actuel président Alassane Ouattara, la France et avec la complicité des Nations unies.

Pour ses pourfendeurs, il est la cause des maux que la Côte d’Ivoire a connu pendant la guerre civile

Source: BBC

No Comments