December 17, 2018

La coordination Haali pular n’est pas contente. Dans une déclaration, son coordinateur ElHadj Saikou Yaya Barry dresse un sévère réquisitoire de la situation du pays. Le doyen dénonce sans réserve les ‘’dérives ethniques, ségrégationnistes, régionalistes, sectaires et haineuses, orchestrées et entretenues par le régime actuel’’. 

Selon Elhadj Saikou Yaya Barry, les actes d’exclusion, de répression contre la communauté Haali pular n’ont cessé de croître sans fondement. Il accuse le pouvoir d’Alpha Condé, dans sa politique ethno stratégique, de détruire la cohésion nationale et prévient qu’il ‘’échouera lamentablement et la Guinée restera une et indivisible’’.

‘’La communauté peule a enregistré seulement dans la commune de Ratoma à Conakry plus de cent morts, des milliers de blessés dont certains handicapés à vie. Toutes ces proies du régime ont reçu des balles de fusils de guerre. Ceux qui tirent le font expressément pour tuer’’, assure le coordinateur de Haali pular.

Poursuivant, Elhadj Saikou Yaya Barry dénonce les récentes exactions contre les habitants du quartier Wanindara après la mort de trois personnes dont un policier. ‘’Des hommes en uniformes de police et de gendarmerie à bord de véhicules aux couleurs de la police et de la gendarmerie ont investi ce quartier. Lançant des menaces et des injures xénophobes inqualifiables et armés jusqu’aux dents (…), décrit-il.

II demande à Alpha Condé de ‘’comprendre que, depuis des siècles, à l’image des autres ethnies, nous sommes guinéens à part entière de par nos ancêtres. Désormais, Monsieur Alpha Condé a mis les peulhs en état de légitime défense’’.

Il annonce une saisine de CEDEAO, de l’Union Africaine et des Nations Unies pour solliciter des enquêtes crédibles et de la protection. ‘’Nous ne resterons plus les bras croisés pour continuer à subir les agressions injustes et les exactions insupportables. Nous nous défendrons, vaille que vaille, face aux bandits armés, drogués, hors-la-loi, qui rentrent dans nos concessions’’, prévient Elhadj Saikou Yaya Barry.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

No Comments