November 17, 2018

La cérémonie a connu, ce samedi O3 novembre 2018, une forte mobilisation des populations de treize (13) Districts, des conseillers communaux, des préfets et sous préfets ainsi que des militants et sympathisants des partis alliés sans oublier la présence effective de la jeunesse de Kindia qui a offert de couleur particulière à l’évènement.

Le ministre, Dr Cheick Taliby Sylla était accompagné par des hauts responsables de la région administrative de Kaninya, notamment : le gouverneur de la ville, Hadja Sarangbè Camara, le Préfet, El hadj N’Fanssoumany Touré, le Conseiller du ministre chargé des Missions, Ibrahima Sory « Garincha » Camara, la coordination de la jeunesse de la Basse Guinée, des chefs de quartiers, des Médias publics et privés, des groupements associatifs de la jeunesse de dix (10) sous- préfectures , Association des femmes teinturières, et une fourchette de comédiens et artistes nationaux.
Après la présentation des hôtes et prestations des artistes, l’honneur est revenu à Sékou Oumar Traoré, Sécréteur Général de la jeunesse du RPG arc-en-ciel de Kindia. A l’occasion, l’invité de marque a tout d’abord salué et remercié tout ce beau monde avant de déclarer ceci :

«Nous sommes tous des filles et fils d’Adam et Eve. Que tu sois chrétien ou musulman, nous odorons tous Dieu, le Tout puissant où ceux qui font le contraire.
Donc, le Pr Alpha Condé étant le président de tous les Guinéens, s’il décide d’appliquer une loi, nous devrons tous respecter cette loi.

Car il n’y a pas deux présidents de la République à plus forte raison deux lois en Guinée. Pour illustrer mes dires, Je donne un exemple concret aux populations de Kindia. Nous avons tous tiré notre Nom dans le Saint Coran mais, pas les mêmes prononciations. Dieu dit dans le Coran : vous mes créatures, suivez le prophète et les chefs qui vous dirigent, car celui qui failli à cette loi sera sanctionné.

Après cette cérémonie d’installation, j’invite tout les ‘’Kaniakas’’ à accompagner le Maire élu jusqu’à sa résidence, pour montrer aux paisibles populations qu’on est pas en guerre contre tous les peulhs ni contre les responsables de l’UFDG à Kaninya, mais plutôt contre les propos de l’auteur qui a tenu des grossièretés à l’endroit de nos sages », a-t-il dit avant d’ajouté : «Moi qui suis devant vous, je suis issu d’une mère Peulh et d’un père Soussous.


Aujourd’hui, El hadj Mamadouba Bangoura n’est pas le Maire des Soussous, des Peuhls, des Malénkés, des Forestiers et autres. Il est le Maire de tous les Kindiakas. Notre président de la République, Pr Alpha Condé à un gouvernement qui pardonne trop ceux qui enfreint à nos lois, sans qu’aucune sanction ne leur soit appliquée. C’est une attitude à revoir. J’ai été qualifié comme « Rebel » par les adversaires, devant le Président. Mais qu’à cela ne tienne, car la justice des hommes est éphémère tandis que celle de Dieu est éternelle.

Le comportement de l’homme est très important dans nos sociétés traditionnelles. Celui qui respecte les doyens, aura la bénédiction de Dieu et les sages tandis que celui qui fait le contraire, sera comme Abdoulaye Bah qui n’aura aucun poste de responsabilité importante à Kaninya.

Pour terminer, Je dirai aux ‘’Kaninyakas’’ qu’à partir du moment que le maire élu est installé, nous demandons d’arrêter tous les mouvements qui pullulaient autour de l’évènement, dans la cité de Mènguè Kindi Camara. Et que désormais, seul le Maire aura le droit d’ordonner les manifestations et les cérémonies à Kaninya.

A cet effet, il aura également la latitude de prendre des sanctions draconiennes contre les fauteurs de troubles », a-t-il lancé haut et fort ». Et de conclure : « A partir de maintenant, le premier responsable de la mairie de Kindia est bien sûr, El hadj Mamadouba « Forifé » Bangoura ». Pour terminer mon intervention, j’exhorte à tous les Kaniniakas de consolider la paix, la quiétude sociale et l’unité nationale dans la cité de Manguè Kindi Camara », a-t-il conclu.

Prenant la parole, El hadj Mamadouba Bangoura, Ancien député, nouveau Maire de la Commune de Kindia a d’abord félicité et encouragé toutes les personnes présentes à cette cérémonie d’installation de grande envergure avant de déclarer :

« Citoyennes et citoyens de la Capitale des agrumes de la Guinée, Le Grand Baobab est content de nous et de sa survie. Merci pour cette forte mobilisation à ce jour de postérité inoubliable qui restera gravé dans nos mémoires. La discipline, l’unité nationale et la cohésion sociale que vous venez de montrer à la population de Manguè Kindi Camara, certifient votre détermination pour la cause des populations de la Basse-Guinée. Que Dieu, le Tout Puissant Allah vous récompense.

Aujourd’hui, l’âme de nos aïeuls doit se retourner dans leurs tombes. Qu’ils se reposent dans le royaume du silence, amen ! Avant d’enchainer, «chez-nous, à ‘’Kaninya’’, le respect envers son prochain est une conquête, tandis que celui des sages est sacré. Et celui qui respecte son supérieur, aura le respect et la bénédiction de Dieu.

Il en est de même pour celui qui écoute les sages, Dieu guidera ce dernier sur le bon chemin sans se tromper. Dans toutes les grandes villes de Kaninya, il ya de grands baobabs qui signifient beaucoup de choses, mais un étranger orgueilleux ne le comprendra point.

Je remercie très amplement, les ministres ressortissants qui aiment leur village natal (Kindia) notamment, Dr Cheick Taliby Sylla et Oyé Guilavagui ainsi qu’El hadj N’Fanssoumany Touré, Préfet et le Gouverneur de la ville, Hadja Sarangbè Camara, pour leur soutien sans condition aux citoyens de la Basse-Guinée », a-t-il instruit. Le Maire élu a aussi levé un coin de voile sur l’historique de la capitale des agrumes.

A l’en croire : « la mairie de Kindia à été construite en 1956 par nos papas. En 1957, N’Famara Kéita a été installé comme le premier maire. En 1958, Dr Barry devient le deuxième maire. Après, Mindiaou Diallo, suivi de Sy Savané Badara et Elhadj Sandigou Diallo. Il y a eu combien de Maire-peulhs parmi-eux ?

Malheureusement, Abdoulaye Bah est venu couper le cordon ombilical entre les populations de Kaninya. Moi, en ce qui me concerne, comme je respecte les sages, j’ai été surnommé par eux, El hadj Mamadouba Bangoura « Forifé ». Et en plus, ce sont eux qui m’ont conseillé de présenter ma candidature au compte de la Basse-Guinée, c’est ce qui fut fait.

Ensuite, j’ai gagné cette élection mais hélas, ma victoire a été trichée au détriment du fils de mon berger. Ce dernier à eu un problème, pour cela, il a été emprisonné par le procureur, Alpha Seny. Par la suite, à cause de nos relations, j’ai suis allé lui délivrer de la prison. Aujourd’hui, c’est le fils de ce dernier qui est entrain de me combattre, mon ancien berger !

Cette année, Dieu a exaucé mes prières. Ce dernier et les siens veulent saboter cette victoire afin de créer la confusion dans la Région. Je dis et répète, plus jamais cela à Kindia. La Basse-Guinée somnolais, à partir de maintenant, elle s’est réveillée ! Vive Kaninya, cité de Mènguè Kindi Camara ; vive le Pr Alpha Condé », a-t-il témoigné.

Dans son discours de circonstance, son excellence, Dr Cheik Taliby Sylla, ministre de l’Energie et de l’hydraulique a d’abord remercié tout un chacun avant de déclarer en ces termes :

« Cette cérémonie est par aboutissement, un mandat et un espace de préséance, de communications positives et de promotion de la paix en Basse Guinée. La journée d’aujourd’hui constitue un événement majeur tant attendu par nos braves populations de Kaninya. Il s’agit par conséquent, d’apporter le message de la paix, de la quiétude sociale et de la main tendue à toutes les compétences sans distinction d’ethnie et de sexe, pour le développement économique, harmonieux et équilibré de Kindia », a lancé le Ministre avant de poursuivre : « Je vous salue avec la joie au cœur, et dans la fraternité. Celui qui respecte le sage, Dieu te comblera de respects.

La cérémonie d’aujourd’hui prouve à suffisance que les fils sont derrière leur parole d’honneur. Kaninya, c’est le respect des sages qui existe. Celui qui écoute les sages, Dieu éclairera ton chemin. Remarquez une chose, toutes les grandes villes de Kaninya possèdent de grands Baobabs.

Si vous connaissez comment les populations de Almamya sont arrivées ici, il n’y aura pas d’incompréhension entre-nous. Prochainement, nous demanderons aux sages d’expliquer l’histoire de Kaninya aux jeunes pour la postérité afin de transmettre aux générations futures.

Le Baobab qui est à Almaya, porte le Nom d’Almamy Sény Facinet Sylla. Il était un grand gaillard. Pour lier l’acte à la parole, ce dernier regardait avec un œil ouvert. Selon l’histoire, s’il ouvre et regarde quelqu’un avec l’œil qui est fermé, l’intéressé décèdera le lendemain. Cela, est un conseil pour les étrangers.

Aujourd’hui, les populations de Kindia viennent de montrer à l’opinion nationale qu’à Kindia, le mot qui se trouve sous toutes les lèvres, c’est bien-sûr Monsieur Mamadouba ‘’Forifé’’ Bangoura est élu Maire de Kaninya. Il vient d’être habillé et installé sous l’ombre d’un Baobab. Ce geste résume tout Kindia.

Le signe, la grandeur et la sagesse que les génies lui ont légués aujourd’hui, est deux fois plus grand de Kindia et tout son contenu. Donc, il a le soutien de toute la population de Kaninya, afin de recouvrir la paix et la quiétude sociale, le développement économique et harmonieux dans la cité.

A cet effet, je me fais le devoir de vous expliquer une histoire, incroyable mais vraie. Cette histoire s’est déroulée à Kindia. Lorsque le grand Baobab de Friguigbé voulait mourir, il a parlé à la population de la contrée de quitter les maisons, qu’il veut tomber, pour ne pas causer de morts.

Et le lendemain, il s’est écroulé sans tuer personne, mais à causé des dégâts matériels importants. Si le Baobab de Tafory aussi veut mourir, il informera le Maire élu, El hadj Mamadouba ‘’Forifé’’ Bangoura avant de tomber.
De ce fait, quiconque dit qu’il arrachera les racines de ce Baobab, l’intéressé sera maudit par les génies avant de mourir. C’est ce qui est arrivé à Abdoulaye Bah. Si ce dernier était parti s’agenouiller avec le pain blanc et le sorgho en mains, sous le baobab, pour demander sa grâce, il aurait gagné la Mairie sans problème. Chez-nous à Kindia, le respect des sages est obligatoire et sacré.

Aujourd’hui, les vœux de tous les fils dignes de Kaninya s’est réalisé, notamment : les sages, les jeunes, les cadres ressortissants et les femmes. Désormais, on présentera un candidat unique au compte de la Basse-Guinée. A cette heureuse occasion, par ma voie et au Nom du Président de la République, Pr Alpha Condé, je déclare que l’an 61ème anniversaire de la Guinée se fêtera à Kindia comme les autres Régions du pays à savoir : Boké, N’Zérékoré, Mamou, Kankan et Conakry.

Bientôt Kindia sera en chantier. La place des martyrs, la Commune, les bâtiments administratifs, les routes, la maison des jeunes et autres seront totalement réhabilités », a lancé le Ministre avant d’abonder dans une autre anecdote : « Un jour, ma tante, Kanké Yakha Sylla, fille d’Almamy Kandè Balla Sylla m’avait prodigué ceci : Si tu gagnes le malheur ou le bonheur à un samedi, cela se répétera trois-fois ; donc, comme le cas de El hadj Mamadouba ‘’Forifé’’ Bangoura est un bonheur, nous aurons (3) fois de bonheur à Kaninya.

En cette circonstance solennelle, je ne pourrai terminer sans exprimer ma profonde gratitude à son excellence, monsieur le Président, Pr Alpha Condé, à Monsieur le Premier ministre, chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, du Général Bourêma Condé, ministre de l’administration du territoire et de la décentralisation, au ministre Oyé Guilavogui de l’agriculture, au Préfet et à madame le gouverneur de la ville de Kindia ainsi qu’à tous ceux qui de près ou de loin n’ont ménagé aucun effort pour la réussite de cette cérémonie d’installation. Je vous remercie », a-t-il conclu.
Pour boucler la boucle, des prières et bénédictions ont été dites par les Grands Imams de Kindia.

A noter que le nouveau Maire de la région administrative de Kindia a été élu, le 15 octobre 2018 et installé, le samedi 03 novembre 2018 devant les autorités administratives de Kindia.

synthèse de Mohamed sylla

No Comments