November 15, 2018

Kassory Fofana a fait des pieds et des mains pour être le locataire du palais de la colombe. Cette  nomination intervient seulement jours cinq après la démission de l’équipe  gouvernementale  dirigée par  Mamady Youla. Le chef de l’Etat Alpha Condé a annoncé  le 8 mars dernier lors de la célébration de la fête des femmes  à mettre en place un gouvernement à l’écoute du peuple.

Economiste de formation, Mamady Youla était le deuxième Premier ministre d’Alpha Condé. Il a été nommé le 26 décembre 2015 à la tête de la Primature, succédant ainsi à Mohamed Said Fofana. Et, la nomination de grand maitre Kassory Fofana, qui était jusque là, Ministre d’Etat à la présidence chargé des questions d’investissements et des partenariats public-privés.

 Pour le chef de file de l’opposition Elh.Cellou Dallein Diallo, a pris acte de la nomination de Kassory Fofana au poste de chef du gouvernement. ‘’C’est un ami et je pense qu’il avait besoin de ce galon dans son parcours administratif. Il a tout été dans ce pays, il est maintenant Premier ministre. C’est quelque chose qui lui manquait’’, souligne  Cellou Dalein Diallo.

L’ancien Premier ministre a félicité, le tout nouveau premier ministre pour ‘’avoir enfin obtenu ce poste-là’’. Toutefois, explique-t-il, ‘’nous le jugerons aux actes en sachant bien qu’il ne peut pas mener une autre politique que celle d’Alpha Condé.

Aux dires de Cellou Dallein Diallo, il reconnait que le dirigeant du parti Guinée Pour Tous (GPT) a de l’expérience et la capacité pour diriger une équipe gouvernementale. ‘’Mais vu que le poste est politique, quelle sera son orientation ? Est-il là pour renforcer l’échafaudage du pouvoir d’Alpha Condé qui est basé sur la corruption, la mauvaise gouvernance, la fraude électorale ? Aura-t-il la marge pour promouvoir la démocratie, l’Etat de droit et la justice ?’’, s’interroge le chef de fil de l’opposition.

NABY CAMARA

 

No Comments