August 20, 2018

Dr Ousmane Kaba prépare la succession du président Alpha CONDÉ en 2020. Cette annonce a été faite au cours d’un point de presse qu’il a animé à sa résidence privée à Karifamoriah situé à 6km de la commune urbaine.

Le président du parti des démocrates pour l’espoir (PADES) a rappelé tout d’abord les réalités de l’élection présidentielle de 2010.

« Pendant l’élection de 2010, le candidat du RPG le professeur Alpha CONDÉ avec le RPG originaire, n’a eu que 18%. Il faut rappeler que c’est pas avec 18% qu’on devient président de la République, et celui qui était en face avait eu 43%, tout le monde était désemparé. C’est en ce moment que nous avons initié l’idée d’une alliance autour du professeur Alpha CONDÉ c’est ce qu’on appelle l’alliance arc-en-ciel. Même si l’exercice du pouvoir est devenu solitaire mais la conquête était collective. Deux (2) ans après en 2012, Makanera a émis l’idée d’un grand parti pour supporter la politique du président et c’est ça qui a donné le RPG arc-en-ciel. Nous on l’a fait par souci de solidarité, par souci de stabilité politique », rappel Dr Ousmane Kaba.

Dr Ousmane Kaba prépare la succession d’Alpha CONDÉ « le président CONDE a un mandat jusqu’en 2020. A partir de 2020, les autres partis de la Guinée ne vont pas accepter un troisième (3ème) mandat. Nous ne sommes pas les seuls en Guinée quand même. Nous allons peut être aidé notre grand frère, et si les autres n’acceptent pas ? Qu’est-ce que nous allons devenir ? Donc il faut faire un nouveau parti politique. que ce parti soit organisé, structureé pour que tous les Guinéens puissent participer au débat de la Guinée en 2020. C’est aussi l’un des sens de la création du parti PADES. Je suis aussi du RPG arc-en-ciel par ce que j’ai participé à la formation, mais il faut créer un autre parti pour ne pas que nous soyons surpris», affirme le président du parti PADES.

Pour terminer, Dr Ousmane Kaba déplore l’implication des autorités l’administratives dans la campagne. Il rappelle qu’un préfet et un sous-préfet n’ont rien à voir dans le processus électoral et qu’ils doivent être neutres.

Fatoumata DIAWARA correspondante régionale de newsdeguinee.com

No Comments