December 14, 2017

Découvertes macabres de deux corps ce mardi 8 Août 2017 à Kankan. Le premier corps du nom de Oumar DIALLO marchand a été retrouvé à 10h dans une chambre de la famille de Mamadou Bobo DIALLO au quartier Senkefara 2. Et le second du nom de Sabanin sinè féticheur aurait été retrouvé allonger au bord de la route au quartier Aviation non loin de la CMIS vers 12h.Lieutenant Colonel Jérôme KOLIE commissaire centrale adjoint de la police de Kankan explique les circonstances dans les quelles ils ont retrouvés ces corps.

« D’abord j’ai été informé par notre doyen El hadj kaba comme quoi, il y a un corps vers Senkefara. Il s’est renseigné auprès de la police militaire du camp. C’est ainsi que j’ai mis une équipe en place pour aller sillonner et chercher le lieu où cela est arrivé. Pour une première fois, cette équipe n’a pas trouvé une suite favorable. A leur retour à mon bureau, on me dit que malheureusement qu’elle n’a pas pu retrouver le lieu. Je suis allé au camp pour demander quelques témoins, capitaine Sidibé a mis à ma disposition deux militaires, nous sommes allés à bord de mon pick-up avec ces militaires et quelques policiers. Finalement, le lieu fut retrouvé. C’est dans une cour fermée où se trouvait une famille de Mamadou BOBO DIALLO. Nous avons expliqués l’objet de notre présence soit disant qu’il y a un corps enfermé dans l’une de leur chambre, on nous a montré le coin. Un jeune de la famille est venu ouvrir la chambre en question.

J’ai vu le corps allongé. j’ai refermé la chambre pour aller voir le procureur de la République puis nous avons continué au camp pour avoir des informations nécessaires. C’est ainsi qu’on a remis les objets du défunt où j’ai envoyé à la PJ pour inventorier. Après, j’ai informé les autres autorités locales. Ensemble, nous sommes allés sur les lieux avec les sapeur pompiers. J’ai recouvert la chambre en question, ils ont vu le corps et puis ils ont pris des photos. Le procureur ma autorisé à déposer le corps à l’hôpital pour faire l’autopsie. C’est ce résultat que j’attends maintenant. Après nous avons demandé de remettre le corps aux parents pour l’enterrement. Les quatre suspects arrêtés par l’armée sont au commissariat ici pour des auditions. Certains nous ont dit que la victime avait une maladie mentale d’autres disent qu’il souffrait de l’épilepsie, qu’à cela ne tienne nous nous attendons le résultat de ‘autopsie. En voyant physiquement le Corps on dirait quelqu’un qui a été frappé ou quelqu’un qui est tombé par ce qu’il y a quelque trace sur son visage« , explique le policier.

Le second corps a été retrouvé au quartier aviation auprès de la CMS allongé au bord de la route. Là aussi, une équipe de la police a été dépêchée. « A côté de lui il y avait un petit sac contenant deux jaquettes, sur lui aussi nous avons retrouvés une somme de dix mille cinq cent francs (10500fg) également un téléphone Samsung, une torche et un chapelet. Ce défunt serait de la sous-préfecture de Dialakoro relevant de la préfecture de Mandiana qui se disait féticheur. Selon nos source, hier à 14h à son vivant ses collègues l’ont dit qu’il est malade, que s’il peut accepter qu’ils le donne son transport pour qu’il se retourne dans son village ? Dans leurs déclarations il a dit qu’il ne peut pas retourner au village malade qu’il a quitté sein. Son ami lui a donné une somme de vingt mille francs guinéens(20000fg) et un policier aussi lui a donné au moins le même montant pour se nourrir et qu’ils se sont séparés aux environ de 15h. C’est ce matin que son ami Lamine CONDE a appris le décès de son ami féticheur« , a expliqué le commissaire centrale adjoint de la police de Kankan. Les quatre suspects du premier corps sont actuellement en prison et les enquêtes sont en cour, afin de connaître les circonstances dans lesquelles ces deux jeunes sont morts.

A suivre
Fatoumata DIAWARA depuis Kankan pour newsdeguinee.com

No Comments