Kankan : des enfants à l’école de la protection de leurs droits | Radio-kankan
August 18, 2019

Une session de formation des enfants sur le pacquent minimum de service et le réseautage a été lancée ce mardi 16 août 2016 à Kankan. C’est une initiative du programme de renforcement de la famille à travers SOS-Guinée. Ils sont au total 31 enfants dont 12 filles venus des différents quartiers de la commune urbaine de Kankan qui prennent part à ladite formation.

Selon le coordinateur dudit programme au niveau de SOS-Kankan, Abdoulaye Donzo, ‘’cette formation a pour objectif essentiel de permettre aux enfants d’identifier les situations des cas de vulnérabilité des autres enfants au niveau de leurs communautés respectives.

Quels sont les services d’accompagnement possible qu’il faut faire au niveau des ces personnes vulnérables qui sont identifiées en termes de besoins ça peut être le besoin d’éducation un enfant’’, dira-t-il entre autres. Poursuivant son intervention, il a ajouté : ‘’ par exemple, un enfant qui est identifié et qui n’est pas allé à l’école comment il faut faire pour sensibiliser les parents à pouvoir les amener à l’école. Ça peut être sur le plan alimentaire nutritionnel, ça peut être aussi sur le plan sanitaire. Voici donc les types de besoins que les enfants seront amener à comprendre et les services qu’il faudra essayer de soumettre pour que avec les partenaires, que les uns et les autres puisent jouer leurs rôles pour que cet enfant là qui se trouve dans le besoin, soit bien accompagné ‘’. Quant aux enfants bénéficiaires, ils n’ont pas cachés leur satisfaction quant aux avantages de cette formation sur leur comportement dans leurs familles respectives. Interrogée sur la question, Kadiatou Damaro Camara la députée junior de Kankan a déclaré : ‘’ cette formation a une grande importance pour nous les enfants parce qu’à l’issu de cette formation désormais les enfants seront capables de sensibiliser dans les quartiers, dans les communautés sur la protection et la participation des enfants dans les prises de décision.

C’est pourquoi vous voyez beaucoup d’enfants ce matin à cette formation. ‘’Cependant, e lance un appel très solennel à l’endroit des parents mais aussi et surtout à l’endroit des autorités de faire en sorte que les cas des enfants soient pris en compte, qu’ils ne soient pas minimisés. Nous, en tant que députés de Guinée, nous nous battons pour la cause des enfants qui est aujourd’hui minimisé dans la société. Il faut que les droits des enfants que nous sommes soient respectés pour une meilleure amélioration de nos conditions‘’, renchérie-t-elle. Noël Milimono président du club d’enfants de Hèrèmakono 2 quant à lui s’est confié en ces termes : ‘’les avantages de cette formation sont très nombreux et à la sortie de cette formation, tous les enfants venus des différentes communautés pourront connaitre à qui s’adresser en cas de besoin ou en cas de violence faites à leur encontre. Tout le monde sera en mesure de réclamer son droit et de les aider à lutter contre l’idée d’impuissance’’. A rappeler que cette session de formation qui s’étendra sur 3 jours regroupe les enfants dont l’âge varie entre 13 et 18 ans.

Alpha Oumar Koita, correspondant régional à Kankan 622-16-07-20
©Mediaguinee.org

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com