En ce jour du 8 mars 2017, les femmes de l’ARMP étaient réunies autour du Directeur Général, M. Jonas Mukamba Diallo pour manifester leur joie et tout en adressant à celui-ci leur remerciement pour le travail accompli sous son autorité.

C’était un moment de souhait pour qu’en général les femmes puissent avoir beaucoup plus de responsabilités dans les instances décisionnelles en Afrique et en particulier en Guinée. Dans un contexte où le président Alpha Condé assure la présidence en exercice de l’Union Africaine. (Guinée is back !) Cette grande opportunité permettra certainement de placer la Guinée comme un pays décisionnaire du continent Africain.

Ce moment de festivité des Femmes a été l’occasion pour les Autorités guinéennes, à travers madame la Ministre de la promotion Féminine et de l’Action sociale, Sanaba Kaba, de faire passer le message de remerciement des Femmes guinéennes au chef de l’Etat le Pr. Alpha Condé, d’avoir nommé des Femmes aux hautes fonctions de l’Etat ainsi que la construction des centres d’autonomisation et l’investissement dans la formation des adolescentes, à travers le pays, tout comme la mise en place des Mutuelles financières des Femmes Africaines (MUFFA) en Guinée, pour renforcer leur pouvoir économique qui couvre plus de 80% de nos villes.
A rappeler que c’est au début du XXe siècle que les femmes de tous les pays s’unissent pour défendre leurs droits.
L’origine de cette journée concerne les luttes ouvrières et les nombreuses manifestations des femmes réclamant le droit de vote, de meilleures conditions de travail et l’égalité entre les hommes et les femmes en Europe et le monde occidental, au début du XXe siècle.
La création d’une « Journée internationale des femmes » est proposée pour la première fois en 1910, lors de la conférence internationale des femmes socialistes, par Clara Zetkin, et s’inscrit alors dans une perspective révolutionnaire.

Jeanne Sylla
Pour radio-kankan

No Comments