Interview exclusive: Moussa Condé, membre actif et conseiller du Rpg-Arc-en-ciel en France (Lyon) | Radio-kankan
August 20, 2019

« Je dirais au peuple Guinée de suivre le chemin du progrès et du développement harmonieux de sa nation », dixit Moussa Condé. Moussa Condé, guinéen d’origine, vit depuis plusieurs années en France, plus précisément à Lyon. En séjour en Guinée en compagnie de certains amis Français, il a bien voulu se prêter aux questions du reporter du site radio-kankan.com. Avec lui, nous avons abordé les raisons de son séjour au bercail et surtout sur l’actualité brûlante de notre pays relative à la révision ou non du changement de la constitution guinéenne. Entretien.

Radio-kankan.com: Présentez-vous à nos millions de lecteurs ?
Moussa Condé : Je me nomme Moussa Condé, militant du RPG-Arc-en-ciel en France et je réside à Lyon. Je milite activement depuis des années dans ce grand parti. Je suis présentement à Conakry pour visiter le pays et voir ma famille.

Peut-on savoir quelle fonction occupez-vous dans ce grand parti, le Rpg-Arc-en-ciel ?
J’étais le représentant du RPG à Lyon mais à présent, j’assume la responsabilité du conseiller de cette formation politique.

Vous êtes actuellement en séjour au pays en compagnie de certains de vos amis donateurs humanitaires, quel est le but réel de leur présence avec vous en Guinée ?

J’ai un ami Français qui est un ancien arbitre de football actuellement chef d’entreprise, il est en compagnie de ses deux enfants et de son épouse, qui s’exerce aussi dans la médecine. Au départ, ils m’avaient demandé ce qu’ils pouvaient offrir comme cadeaux une fois en Guinée. Ce donateur s’appelle Christophe Biaiz. Donc avec moi, il veulent non seulement profiter de l’occasion pour visiter quelques sites touristique de notre pays, mais également offrir gratuitement certains dons aux arbitres et quelques matériels didactiques pour les élèves entre autres : 80 Maillots de corps de différentes couleurs pour les arbitres, 20 paires de chaussettes, 14 shorts, 100 sifflets, 5 paires de basket, 750 Kgs du stylos à billes, de nombreux blocs-notes et cahiers. En réalité, c’est un début de quelque chose qui va certainement prospérer à l’avenir avec d’autres associations.

Venons – en maintenant à l’actualité politique. La révision ou non du changement constitutionnel bat son plein en Guinée. Quelle est votre lecture sur la question ?

Par rapport au changement ou modification de la constitution guinéenne, je suis d’accord à cent pour cent pour que cette constitution soit modifiée ou changer dans la mesure ou elle a été changée en 2010, et le Pr Alpha Condé a été aussi élu en cette période. Pour moi, cette constitution ne peut pas nous gouverner en tant que telle parce que la même constitution évolue au fur et à mesure que les hommes évoluent. Donc, il y a une nécessité de changement ou de révision. Et, si le Président de la République, le Pr Alpha Condé à la possibilité de proposer une nouvelle constitution, cela ne sera pas une tragédie pour ceux qui pensent qu’il y a des velléités. Donc, il faut la changer afin de l’adopter à la situation actuelle de notre pays. On ne la change pas pour maintenir quelqu’un au pouvoir mais, plutôt pour l’intérêt supérieur de la nation guinéenne.

Donc, vous milité pour la nouvelle constitution ? Bien sûr.

Cependant, il ya une forte résistance au niveau national. D’aucuns estimeraient que cette nouvelle constitution favorisera directement le chef de l’Etat à un troisième mandat au pouvoir. Est-ce que vous soutenez cette position ou avez vous un argument contraire par rapport à ce point ?

Je pense que ceux qui militent pour le front opposés au changement de la constitution ou d’un éventuel troisième mandat etc. sont poussés par certains opposants (anciens premiers ministres) qui n’ont fait aucun projet valable pour la Guinée lorsqu’ils étaient au pouvoir sauf crée des saignées financières dans le pays. Aujourd’hui, c’est le peuple qui décide si oui ou non il est pour la modification ou le changement de la constitution.

Mais ci ce sont ces mêmes opposants qui envoient une liste des cadres, hauts responsables et des ministres à une institution judiciaire internationale pour nuire à leur réputation. Ce qui constitue un acte antidémocratique. On se demande alors ou est l’importance de la démocratie chez-nous ?

En tout cas, quoi qu’il arrive la dernière décision appartient au peuple de Guinée.
Par rapport à cette question, il s’emblerait que les guinéens résidants en France ce sont mobilisés pour aller déposer un mémorandum au niveau du parlement européen. Est-ce que vous pouvez confirmer cela ?

Vous savez, il y a des guinéens résidants dans les pays développés partout dans le monde que ce soit en France, l’Italie, l’Allemagne, l’Espagne ; des Etats Unis d’Amérique etc. Nos avis sont partagés. C’est comme en Guinée, certaines personnes veulent faire venir les anciens politiciens au pouvoir, tandis que d’autres sont contre. Pour ceux qui sont contre, leur but est connue de tout le monde c’est-à-dire d’empêcher le Pr Alpha Condé à ne pas adopter cette constitution. Mais, cela n’altérera pas la volonté du peuple de Guinée. Car le peuple guinéen est souverain et c’est lui qui décidera sur le oui ou non du changement de la constitution.

Est-ce que vous pensez comme beaucoup de nos compatriotes le disent, qu’il faut donner une dernière chance au Pr Alpha Condé pour parachever ses œuvres qu’il a commencées ?

Une très bonne question. Depuis qu’il a été élu en 2010, ces œuvres sont visibles. En 2011, Il y a eu le coup d’état perpétré sur sa personne à son domicile de Kipé. Ce jour là, aucuns de ces affamés du pouvoir n’étaient là pour dénoncer cette agression lâche et barbare. Au contraire, ils ont apporté des spéculations et des démenties infondées de cette agression qui avait pour but l’assassinat du Pr Alpha Condé. C’est un déshonneur de leur part !

Actuellement les gens qui sont contre ce projet se battent sur le terrain pour empêcher ce referendum en vue du changement de la constitution, tandis que le pouvoir veut que le peuple de Guinée s’exprime librement dans les urnes. Votre message à l’endroit du peuple de Guinée ?

Le message que j’ai à apporter, c’est que nous sommes dans un pays de démocratie, chacun est libre de son opinion. Donc, laisser le peuple s’exprimer est primordial. C’est la base même de la démocratie dans un pays. Empêcher le peuple de s’exprimer est une violation de ses droits et un préjudice à la démocratie.

Aujourd’hui, les guinéens ont la liberté de s’exprimer comme ils veulent.
Avez-vous une opinion sur la gouvernance Condé ?

La gouvernance du Pr Alpha Condé est caractérisée par des acquis fondamentaux et incontestables à savoir : les réformes administratives, la promotion des femmes et des jeunes, les projets d’électrification (Kaleta et souapiti), les réformes au sein du secteur minier, la promotion des différentes régions avec la délocalisation des fêtes de l’indépendance, la promotion de hôtelerie, la réforme des forces de la défense et des services de sécurité.

Nous sommes au terme de notre entretien, votre mot de la fin ?

Le dernier message que je peux apporter à la population guinéenne, c’est de lui rappeler toute sa souveraineté, sa maturité et sa volonté de jouir de ses droits de s’exprimer. Je dirais à ce peuple de suivre le chemin du progrès et du développement harmonieux de sa nation. Ne suivez jamais les détracteurs, les personnes mal intentionnées et les assoiffées du pouvoir. La Guinée appartient aux 12 millions des guinéens.

Mohamed Sylla pour radio-kankan.com

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com