December 14, 2017

Le ministre d’Etat en charge de la sécurité et de la protection civile, Me Abdoul Kabèle Camara, était face à la presse, ce mercredi 15 novembre, 2017, rencontre au cours de laquelle il a tenu a informé la mise en place d’une unité d’élite appelée brigade de Recherche et d’Intervention(BRI) pour lutter contre le phénomène du grand banditisme et éventuellement contre le terrorisme en République de Guinée.

Selon le ministre, cette unité BRI depuis sa création a déjà mis le grappin sur 35 bandits les plus récidivistes. Elle possède en son sein trois sections dont une unité d’élite qui est la Brigade de Recherche et d’Intervention (BRI), spécialisée dans le travail de terrain, en particulier en effectuant des surveillances, des filatures, a fait savoir Me Kabèle Camara.

Pour magnifier la qualité de la structure dit-on est une pièce maîtresse dans le dispositif de répression du banditisme, mais éventuellement aussi pour lutter contre le terrorisme. La BRI en un temps record, en appui au procédurier de la direction de la police judiciaire, avec l’Appui des BRB (Brigade de Recherche des Bandits) a réussi à neutraliser le plus souvent en flagrant délit plusieurs équipes de malfaiteurs chevronnés dans notre pays.

Pour freiner l’évolution du phénomène de la délinquance, le ministre d’Etat en charge de la sécurité et de la protection civile a dit dans la presse que la délinquance évolue et s’adapte constamment à la répression qui lui fait face. C’est pourquoi irrémédiablement, il est nécessaire que l’ensemble des services de police s’adapte également au fur et à mesure à leurs adversaires que sont les bandits qui n’hésitent pas à employer de grands moyens, pour échapper à la justice. C’est un combat de tous les jours que nous devons mener, c’est pourquoi j’invite sans cesse les services de police à faire preuve d’imagination pour contrer les agissements des malfaiteurs qui élaborent souvent des stratagèmes afin d’échapper aux recherches entreprises. Le gouvernement est déterminé à poursuivre ses efforts pour mettre un terme aux activités de quelques individus qui sont des professionnels de la grande délinquance organisée en République de Guinée, a fait savoir le ministre en substance.

NABY CAN CAMARA
+224 666704687

No Comments