December 17, 2018

Le gouverneur de la ville de Conakry Gl Mathurin Bangoura avait rencontré les chefs de quartiers et chefs de secteurs  ce vendredi, 09 novembre 2018 dans ses locaux . Objectif était d’échanger avec les responsables de quartiers pour que les populations de capitale Conakry soient dans la sécurité.

Au sortir de la rencontre Fanfabira Manet a expliqué en long et en large sur le phénomène d’insécurité qui règne dans son quartier Wonindara 3 .Réellement nous souffrons, je demande à l’État de nous considérer comme des citoyens Guinéens, nous sommes à Conakry et en Guinée, il faut qu’on ait le même droit que les autres citoyens du pays. Nous sommes enfermé chez nous, nous sommes laissé pour compte, c’est pas normal, nous sommes des Guinéens>>.

Selon lui, quand il y a marche pacifique ou ville morte, ce qui se passe dans à Wanidara est incroyable. Aujourd’hui, nous sommes inquiets,  parce qu’on , vie dans la terreur. C’est pourquoi je demande à l’État de nous protéger. El. Cellou Dalein Diallo n’a jamais pris l’engagement de protéger les citoyens et de leurs biens. Il y a eu de vote, on a élu le président Alpha Condé, c’est lui qui a juré et promis de protéger les Guinéens et leurs biens, qu’il mette de l’ordre, qu’on nous traite au même pied d’égalité que les autres citoyens du pays .

Pour arrêter cette scène de violence à Wanidara, le premier citoyen du quartier de Wanindara 3 ,  prie le président de la République,Pr. Alpha Condé ,  le gouverneur de la ville et les forces de sécurité d’intervenir sur les lieux pendant qu’il est temps pour que les citoyens se sentent dans un pays démocratique,en Guinée. Il s’est aussi s’adresser aux politiciens, je leurs dis tout simplement que nous sommes des adversaires et non des ennemis.

Le chef de quartier a demandé aux citoyens de Wanidara et de l’axe, de comprendre que des gens qui sont en face eux pour les violenter, leurs retirer des biens et de leurs créer des problèmes veulent tout simplement les chasser de leurs familles. Ce n’est pas un problème de parti politique, c’est un problème de banditisme. Il faut que chacun sorte de sa coquille, il faut qu’ils acceptent de se battre pour sécuriser leurs familles, leurs enfants et cela n’est pas seulement de la responsabilité de l’Etat, c’est une responsabilité de tout un chacun. Il faut que les citoyens acceptent de collaborer avec les forces de l’ordre et que chaque père de famille se retrouve avec les jeunes pour leurs sensibiliser.

Naby Camara

+224656807062

No Comments