December 14, 2017

Le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, Dr. Cheick Taliby Sylla a présidé, ce mercredi 25 octobre ,2017 à l’ouverture du lancement des travaux de l’atelier de présentation et de validation de l’étude de faisabilité pour la centrale hydroélectrique d’Amaria, qui serra construit par la société chinoise TBEA dont la capacité installée est de 300MW.

Pour la petite histoire, le barrage hydroélectrique Amaria, situé à l’extrémité aval du fleuve Konkouré, à 129 Km de la capitale Conakry, précisément dans la préfecture de Dubréka, va être construit par une société chinoise dénommée TBEA Group, pour une durée d’exécution de quatre ans. Faut-il rappeler que ce projet a attiré la « grande attention » du gouvernement guinéen, en ce sens que le président de la république, le Pr Alpha Condé a rencontré les principaux responsables de TBEA group, plusieurs fois pour étudier et accélérer les travaux de construction de ladite centrale hydroélectrique.

En tout cela va de soi au côté du gouvernement, représenté par le ministre de l’Energie et de l’Hydraulique, le Dr Cheick Talliby Sylla a souligné qu’ils sont à cet atelier pour présenter et valider les études de faisabilités de la construction du barrage hydroélectrique Amaria. Selon le ministre Cheik Talliby Sylla, Amaria est le dernier barrage et le dernier site aménageable sur le fleuve Konkouré. Le fleuve Konkouré , a-t-il dit ,est un fleuve guinéen qui recèle une forte potentialité hydroélectricité pour notre pays, pour le développement minier et pour la sous-région », s’est réjouit le ministre.

Pour la délégation de la société TBEA, l’investissement de TBEA Groupe dans la construction d’Amaria est d’une part pour assurer la sécurité énergétique de la chaîne industrielle intégré par TBEA, d’autre part pour participer à la stratégie du développement énergétique de la Guinée présenté par le président guinéen, Pr. Alpha C ondé afin de fournir la garantie d’approvisionnement en électricité propre, efficace et bonne qualité pour la Guinée et les autres pays voisins.

Selon elle, la construction du site d’Amaria créera des favorables conditions qui permettent de réaliser la conversion des ressources locales et mieux construire l’industrie hydroélectrique, ainsi que faire la Guinée une puissance mondiale de l’industrie d’aluminium.

Naby Camara

65807062

No Comments