November 15, 2018

Ce jeune est née le 1er janvier 1992 à Conakry et répond du nom de Mr Bangoura Aboubacar a été menacé de mort par son père pour avoir enceinté à deux reprise une fille chrétienne du nom de Sophie et vouloir se convertir en Christianisme.

L’acte s’est passé à Tombolia dans la commune de Matoto où il a été plusieurs fois victime d’une bastonnade par sa famille. Pour en savoir plus, notre reporter a pu joindre la victime par téléphone, il nous explique ceci: « Je suis tombé très amoureux d’une fille nommée Sophie Kamano, une chrétienne résidant dans le même quartier, depuis 2011, nous sommes amis et en fin 2012 elle est tombée en grossesse. Les parents de la fille sont venus chez nous pour informer mon père de la grossesse de Sophie et que j’en suis l’auteur, séance tenante mon père m’a demandé, j’ai reconnu les faits». Une nouvelle très amère pour le père de la victime Bangoura Thiany agriculteur, deuxième Imâm de la mosquée de Tombolia qui n’arrive toujours pas à comprendre pour quoi son fils puisse entretenir une relation amoureuse avec une fille chrétienne et de la mettre enceinte.

«Depuis lors mes problèmes ont commencé et mon père m’a crié dessus, puis il m’a menacé de me radier de la famille et de me tuer. » C’est ainsi que les relations entre le père et fils sont devenus de plus en plus pire lorsque Mr. Thiany Bangoura, le deuxième iman de la mosquée Tombolia a appris que son fils se rend plus souvent à l’église en compagnie de mademoiselle Sophie une chrétienne, puis l’enceinté pour une deuxième fois.

« J’ai commencé à apprécier la religion chrétienne, j’avais même promis à Sophie qu’un jour je finirai par devenir chrétien, que je me baptiserai avant de l’épousé chemin » faisant, Sophie est tombée de nouveau en grossesse et accouché d’un garçon en 2015 » Vu l’ampleur des menaces de mort proférées à l’endroit de sa personne, Mr. Bangoura n’a d’autres moyens que de s’échapper pour sauver sa vie.

C’est dans cette optique qu’il a accepté l’aide de son beau père pour lui faire sortir de la Guinée. « Sophie à toujours rapporté à son père ce que je subissais, lorsque celui a vu toutes ces traces sur mon corps, m’a fermement conseillé de quitté la Guinée et aller en Europe Et il m’a promis de prendre mon voyage en charge jusqu’à la destination. » Le père quand à lui, reste inorganisable, il ne veut rien savoir de son fils. Car dit-il, mon fils constitue une honte pour m’a famille et de la religion musulmane. « Un fils indigne qui veut changer sa religion pour devenir un chrétien à cause d’une femme.je le préfère mort que de m’infliger une telle honte. »

Naby Camara

+224656807062

No Comments