December 16, 2018

Pour mener à bon escient, le Directeur du projet Aliou kandji a donné des grandes orientations qui prouvent à suffisance l’importance que doit apporter son projet vers les citoyens Guinéens. En tout cas tout porte à croire que l’ambition n’y manque à ce jeune Directeur et, que son ambition est d’offrir aux Guinéens le service. Et,  cela a été réussit dans d’autre pays. Aujourd’hui, en mettant avec un lien l’existante, on va décoller je crois la semaine prochaine en intégrant au moins 100 jeunes migrants. L’ambition se diffuse le 30 décembre de pouvoir intégrer 400 jeunes migrants Guinéens, à l’issue de cette phase pilote, on sortira en dehors de Conakry, nous irons à Kindia et d’autres régions pour pouvoir créer startup 2000 internet.

« Aujourd’hui, c’est un lancement d’un projet qui est déjà en cours depuis 6 mois de concrétisation et de l’éclaircissement de cette plateforme. A présent nous eu l’opportunité de pouvoir travailler et élargit ce projet, si vous n’avez aucune évocation économique, nous nous sommes rendus compte tenu  à développer notre ambition ce projet. Dans le sens d’approcher à l’organisation des migrants internationale en Guinée, qui ont été retourné chez nous.Au delà de point de service relais, comment on fait pour installer les jeunes, un service de point est composé de 4 salariés en mettant en place le projet, si on le réussit dans 12 mois cela veut dire que 8000 Guinéens nous auront besoin. »

C’est pour quoi d’ailleurs que le patron du projet Aliou Kandji, compte faire  une nouvelle restructuration en faveur des citoyen Guinéens en précisant ceci :« C’est vrais l’ambition est assez loin mais, je pense que cela correspond en un moyen aussi à travers aujourd’hui les services relais .Nous avons relais d’autre services , comme la micro finance  , ce que nous voulons commencer  en Afrique de l’ouest la Guinée devrait avoir le premier à le faire .Notre ambition comment on veut faire pour sortir des Guinéens  d’une micro finance assurance en santé , pour en bénéficier le secteur de santé, à partir de son téléphone .On a plus besoin de faire des cotisations , plus besoin de faire voir les cotisations , tout en appelant les Guinéens de se prendre en charge les micro finances , a fait savoir à la presse.

En tout cas ; a écouter parler M.Aliou Kandji, cela va être la première en Afrique ,nous devons réussira le temps , nous avons des conventions avec les operateurs économiques , notre ambition c’est d’avoir tous les operateurs économiques. »a-t Avec pour ambitions d’offrir aux Guinéens le service, et, cela a été réussit dans d’autre pays, aujourd’hui, en mettant avec lien l’existante, on va décoller je crois la semaine prochaine en intégrant au moins 100 jeunes migrants.

L’ambition se diffuse le 30 décembre de pouvoir intégrer 400 jeunes migrants Guinéens, à l’issue de cette phase pilote, on sortira en dehors de Conakry, nous irons à Kindia et d’autres régions pour pouvoir créer startup 2000 internet.

Naby Camara

+224656807062

No Comments