October 17, 2018

Dans cette perspective, les Forces Sociales de Guinée annoncent de grandioses manifestations pacifiques à partir du  Lundi 23 et le Jeudi 26 Juillet 2018 sur toute l’étendue du territoire national. Ces manifestations dénommées «Marches pour la Dignité» ou « LASSIRIYA » sont une protestation pacifique et citoyenne contre l’injustice sociale érigée en système de gouvernance au détriment du peuple souverain de Guinée ».

Selon le porte-parole des forces sociales de Guinée estime que le gouvernement veut faire payer la population des conséquences dont elles ne sont pas responsables.

Depuis l’augmentation du prix du carburant à la pompe par le gouvernement à 10 000 francs guinéens, les forces sociales de Guinée se sont retrouvés pour trouver la solution comment mettre pression sur l’Etat, afin de ramener le prix de l’essence à 8000 FG.

A travers une déclaration, elles décident de déclencher une manifestation sur toute l’étendue du territoire le lundi prochain.

Les Forces Sociales de Guinée (FSG) se félicitent de la constitution spontanée de cellules FSG par des citoyens indignés, pour servir de relais à l’information et à la mobilisation à travers plusieurs villes de l’intérieur et des communes de Conakry. Déterminées à poursuivre leur combat pour la justice sociale et contre la mauvaise gouvernance de notre pays, les FSG dont le seul et l’unique but est de ramener le prix du carburant à 8000GNF, appellent à plus d’engagement et de détermination en vue d’une participation citoyenne massive aux prochaines étapes de notre lutte.

« Pendant qu’on assiste à une mauvaise gestion des ressources minières sans incidence proportionnelle sur le budget de l’Etat, qu’on entretient un train de vie irritant des autorités et des institutions publiques, qu’on assiste au bradage sans précédent des services et infrastructures publics, ainsi qu’à l’enrichissement illicite et ostentatoire de certains hauts cadres de l’Etat, que les marchés gré à gré sont devenus légion avec leur lot de surfacturation, en violation flagrante de nos lois, … le gouvernement tient injustement à faire supporter par les citoyens, la facture de cette mauvaise gouvernance. C’est pourquoi, les FSG disent catégoriquement non à cette décision injuste et appauvrissant pour les populations déjà très éprouvées par les conséquences de la mauvaise gouvernance », a ajouté Algassimou DIALLO, membre.

Les forces sociales de Guinée fustigent le comportement des personnes qui veulent saboter leur mouvement. « Les FSG condamnent les manœuvres dilatoires et celles tendant à créer la division, l’intoxication, la manipulation, l’infiltration, les intimidations, les menaces ou les tentatives de récupération qui ne font que révolter les populations et radicaliser les positions des FSG.

Pour toutes ces raisons, les Forces Sociales de Guinée (FSG) invitent toutes les citoyennes et tous les citoyens de Guinée à se mobiliser massivement sur toute l’étendue du territoire national pour protester contre cette injustice sociale, en prenant part aux «Marches pour la DIGNITE » ou «  LASSIRIYA ».

Mohamed L Kaba

No Comments