September 20, 2018

Dans le cadre de l’amélioration des conditions de vie des la femme Guinéenne, Madame Fatoumata Camara, présidente de l’ONG Initiative de Femme de Guiné IFG a présenté ce Lundi 13 Août 2018, à la maison de la presse de Guinée les résultats attendus de son atelier prévu dans un hôtel ce Conakry le 25 de ce mois. Objectif, était de parler la «  Femme face aux défis de l’entreprenariat en Guinée »

Pour rappel de mémoire, la République de Guinée, les femmes constituent des agents fort potentiel du développement du pays. Elles rapportent le défi par leur croissance à des postes de responsabilité et dans les affaires. Pour la conférencière, l’indépendance de la femme entrepreneure nous amène à parler sur la femme et entrepreneuriat. En tout cas,  c’est ce qui a poussé cette jeune dame à  tenir cet événement de grande envergure qui, certainement mobiliserait des grandes femmes décideuses dans les différents départements qui couvrent le pays.
S’agissant à ces femmes qui veulent créer un business en Guinée est encore confronté aux inégalités du marché du travail. En Guinée, elle, les femmes sont les principales victimes de la pauvreté. Et, elles déclarent avoir été aidé par leur conjoint à la création de leurs activités créatrices d’entreprise ; elles  font principalement appel aux financements des banques et autres .En plus  de tous ces facteurs cités haut, les femmes sont demandeuses de prêt bancaires et elles font preuve de plus de prudence dans la gestion  de la trésorerie ; a fait savoir la présidente de l’ONG initiative Femme de Guinée.

La crise du pays réduit surtout les possibilités d’emploi des femmes, premières victimes des contractions d’effectifs, et que les initiatives de ses femmes sont très importantes dans le développement de leur vie familiale et pour l’économie du pays  témoigne Mme Fatoumata Camara. Ceci d’après Mme Fatoumata, le rôle majeur que les femmes jouent n’est plus à démontrer, elles participent aux mécanismes de développement.

Naby Camara

No Comments