November 23, 2017

En Guinée, Hyperdynamics a annoncé que sa filiale détenue exclusivement, SCS Corp, et son partenaire SAPETRO s’apprêtent pour lancer, dès la fin du mois de juillet, les travaux de forage du puits Fatala-1, au large des côtes de Conakry.

La plateforme de forage Pacific Scirocco arrive dans les eaux guinéennes, ce jour 27 juin. Selon SCS, l’équipe opérationnelle est prête et les contrats avec les services de transport par hélicoptères et les navires de soutien ont été conclus.

Par ailleurs, les tiges de forage ont été stockées au port de Conakry, pour être chargées à bord du Pacific Scirocco.

De son côté, Schlumberger mobilise le matériel associé dans le cadre du MSA (Master Service Agreement) signé avec Hyperdynamics pour fournir des services de gestion intégrée sur le projet.

Le contrat a été signé avec Hyperdynamics, le 4 janvier dernier. Quant au ROV (Remotely Operated Vehicle) utilisé pour exécuter le pilonnage du puits, il a été chargé sur un navire en provenance du port d’Aberdeen, en Norvège, et devrait arriver au port de Conakry, entre le 10 et le 14 juillet prochain.

Une fois que le ROV arrivera au port de Conakry, il sera testé et installé sur le Pacific Scirocco qui se dirigera ensuite sur le site pour le début du forage proprement dit, planifié pour la fin du mois de juillet.

«Nous sommes très satisfaits de la préparation du forage de Fatala -1 et de la performance de toutes les parties prenantes.», a commenté Ray Leonard, le PDG d’Hyperdynamics.

Parallèlement à cette annonce, l’équipe des géologues d’Hyperdynamics, à Houston, a révélé qu’elle a identifié l’emplacement du second puits potentiel à forer sur les 5 000 km² que couvre la licence. Ceci, précisément dans la zone Bamboo.

M. Leonard a ajouté que les progrès géologiques et opérationnels vont être revus en détail, lors de la prochaine réunion avec SAPETRO et l’ONAP qui aura lieu avec les partenaires, à Conakry, du 12 au 13 juillet.

Agence Ecofin

No Comments