December 16, 2018

Dans le cadre de la bonne gouvernance et de l’amélioration du fichier électoral en Guinée, les experts du comité d’audit du fichier électoral, ont officiellement présenté, le rapport provisoire synthèse, ce mercredi, 10 octobre, 2018, au président du comité de suivi du dialogue inter-guinéen de 2016 , le Gl. Boureima Condé, ministre de l’Administration, du Territoire et de la Décentralisation.

Ce rapport final et définitif de l’audit du fichier électoral dont il s’agit explique, Mamady 3 Kaba, juriste : « Comme vous le savez, l’audit du fichier électoral était toujours au centre de dénonciation de l’opposition guinéenne. Et pour mener à bien ce processus, un comité technique a été mis en place. Ce comité, dit-il,  devait être supervisé  et coordonner par les aspects  administratives  et techniques du processus  d’audit. Ce travail a été fait par des experts internationaux, qui ont été recruté sur  la base de la compétence ».

En tout cas c’est ce que nous avons constaté ce mercredi après les dires de Mamady 3 Kaba. Maintenant que ce processus est à terme, il est de leur devoir  et comme cela est prévu dans le cahier de charge de la feuille de route des experts, de venir présenter  le rapport final  de l’audit qui a été  mené par les experts internationaux.

Selon ce juriste, il sera difficile  de relever  les différentes recommandations  ou anomalies qui ont été retrouvées sur le fichier électoral, à l’issue de la présentation de ce fameux rapport  au Gl. Boureima Condé. « Ce que je vais rassurer, c’est que ce rapport est disponible. Il a été mis à la disposition  du comité de suivi de l’accord  politique du 12 Octobre 2016. Il est certain que, les jours qui suivent, le public et les acteurs politiques  seront au contenu de ce rapport », a-t- soutenu.

Aujourd’hui, est-ce que, les griefs souvent dénoncés par l’opposition ont été résolu ?

Aux  dires Mamady 3 Kaba, les experts internationaux qui ont été recruté sont venus avec des yeux neutre, de voir est-ce que le fichier électoral, il y a des imperfections. Est-ce qu’il y a des anomalies ?  Et comment prendre en compte ses imperfections pour une amélioration, pour des recommandations ? C’est ça l’objectif de l’audit. Et donc, il est clair que, cet objectif a été atteint. Et donc, comme je l’es dis, le contenu de ce rapport cela livré à qui le droit dans les jours à venir », conclu ce juriste.

Naby Camara

+224656807062

No Comments