September 21, 2018

Pour trouver une sortie de crise en République de Guinée, le comité de suivi diriger par le ministre guinéen de l’Administration du Territoire et de la Décentralisation Bouréma Condé a convoqué les différend acteurs ce vendredi 6 avril 2018 dans ses locaux .Ordre du jour visait sur la mise en place d’un plan de travail portant sur la satisfaction des points de l’accord politique du 12 Octobre 2016 issus de l’accord inter-guinéen et la résolution du différend postélectoral.

Pour la part de l’Union des Forces Républicaine UFR représenté par  l’honorable Deen Touré, au nom de l’alliance UFR nous a précisé ceci : «  Aujourd’hui, on a eu l’avantage de reprendre les travaux du comité de suivi, vous savez bien que l’UFR a repris sa place dans le débat, ce qui a été salué par l’ensemble des participants, mais aussi par les partenaires au développement. Nous avons donc relancé le débat et le travail d’aujourd’hui à consister à déterminer un calendrier de travail pour fixer les priorités du débat pour pouvoir ensemble de trouver des solutions suite à la rencontre des leaders politiques avec le chef de l’Etat. Ainsi, dit-il ,il y a eu un certain nombre de points qui ont été donc renvoyés pour être solutionnés d’une certaine manière au niveau du comité de suivi et l’UFR naturellement ,va apporter sa part de solution et examiner avec les autres. J’espère que nous ferons tous des compromis pour que nous proposons au pays et aux citoyens une solution qui puisse faire en sorte que la paix, le calme et la sérénité règnent dans le pays, comme on l’a dit tout à l’heure on ne peut rien faire sans cette confiance, sans cette paix, sans cette entente entre nous dans la diversité bien sûr. Je le dis haut et fort que l’UFR s’engage à cela, l’UFR est un parti qui travaille au centre et qu’au centre, vraiment il n y a pas de raison de faillir» insiste l’honorable Déen Touré  de l’UFR.

A précisé que cette rencontre a duré plus de deux (2) heures et qui a connue la mobilisation de presque l’ensemble de la classe politique de la mouvance, de l’opposition Républicaine, mais aussi et surtout la présence de l’UFR, de la société civile et des partenaires au développement et chacun des parties, a fait des propositions de travail pour sortie de crise avant la rencontre du mardi prochain pour la suite des travaux.

Naby Camara

+224656807062

No Comments