Guinée – Bac: en plein examen, une candidate sort pour accoucher et revient continuer les épreuves | Radio-kankan
November 17, 2019

Lors de la deuxième journée, mardi 16 juillet, des compositions pour le baccalauréat session unique de Juillet 2019 en Guinée-Conakry, une candidate en état de grossesse a ressenti les douleurs prénatales. Quelques minutes seulement après son évacuation du centre vers l’hôpital régional de Mamou, elle a accouché d’un petit garçon et a vite repris les épreuves. Mardi 16 juillet 2019, Fatoumata Kourouma, une des candidates au Baccalauréat, session unique 2019, dans le centre du Lycée Grand-Ducal, a donné naissance à un garçon, quelques minutes seulement après son évacuation du centre vers l’hôpital régional de Mamou. En effet, selon Guineematin qui rapporte les faits, la candidate ayant PV N°16389, en début de matinée du mardi 16 juillet 2019, était en début de travail.-

Quelques minutes seulement après son évacuation du centre vers l’hôpital régional de Mamou, une ville de Guinée située à 245 km de Conakry, la candidate a mis au monde un enfant de sexe masculin à l’hôpital régional de Mamou. Et, après son accouchement, vers 8 heures 40 minutes, elle a été ramenée au centre d’examen, au lycée Grand-Ducal où la lycéenne a été autorisée à poursuivre son examen, nous rapporte le média.
Interrogé par les confrères de Guineematin.com, Mohamed Diakité, le délégué de ce centre a déclaré : « Je suis très content dans la mesure où c’est un événement très rare dans les centres d’examen. Dieu m’a donné cette chance d’être un témoin de ce fait. C’est une femme très brave. Déjà, en matinée, elle avait évoqué des douleurs au bas ventre, vers 7 heures 40 minutes. Vers 8 heures 30 minutes, elle a accouché. 40 minutes après, elle est revenue dans la salle, à 9 heures 10, pour continuer les épreuves. Je vous assure qu’elle a tenu les deux épreuves comme si de rien n’était. Je prie Dieu qu’elle ait son baccalauréat et que Dieu bénisse son enfant ».

Elhadj Kerfala Mansaré, inspecteur régional de l’éducation de Mamou, a révélé que madame Fatoumata Kourouma était en travail depuis la nuit. Mais, elle tenait à ne pas rater son examen. « Cette femme est brave. Elle a le souci de sa réussite. Depuis la nuit, elle était en travail ; mais, tellement qu’elle est engagée à ne pas perdre les épreuves, elle a préféré venir à l’école le matin et être installée. Nous avons demandé à la maternité de nous proposer un traitement d’urgence pour qu’elle puisse terminer son examen », a notamment expliqué la première autorité de l’éducation dans la région.

Par Vincent DEGUENON
Source: beninwebtv.com

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com