Guinée : 3e mandat pour Alpha Condé toujours d’actualité | Radio-kankan

Depuis plus de trois ans, la question d’un éventuel troisième mandat du président Alpha Condé est au centre des discutions politiques en Guinée. Pour l’instant, le parti au pouvoir n’a fait aucune déclaration officielle à ce sujet.

Mais les initiatives lancées par les proches de la mouvance présidentielle font douter la population guinéenne. En témoignent les mouvements de soutiens qui prolifèrent un peu partout.

Parmi eux, le mouvement « Le combat continu ». Celui-ci mène des activités de porte-à-porte pour amener les populations à accepter la modification de la constitution en faveur du président Condé.

Aboubacar Demba Camara indique que toutes les dispositions seront prises pour favoriser un troisième mandat et permettre à l’actuel président guinéen d’achever son travail.

« Je soutien le troisième mandat du président Alpha Condé, c’est une nécessité. Parce que nous savons qu’il a fait des choses inimaginables. C’est le peuple qui a conçu la constitution. Ce peuple, vu la réalité, peut demander la modification d’un article et l’adapter à la réalité. La majorité du peuple est avec nous. »

La société civile compte faire barrage

Le Balai citoyen, une organisation de la société civile guinéenne, déclare qu’il portera plainte contre tous les promoteurs d’un troisième mandat du président Alpha Condé.

Il indique aussi que les acteurs de la vie sociale seront mobilisés pour empêcher « l’installation de la monarchie en Guinée ». Sékou Koundouno explique redouter également des violences en Guinée.

« Nous nous battrons afin que les aspirations profondes du peuple de Guinée soit respectées. Des dynamiques citoyennes vont naitre pour empêcher de façon égale et légitime une telle aventure risquée pour la gouvernance, la paix et la démocratie en Guinée. »

Le Balai citoyen veut mobiliser « toutes les composantes de la nation afin de se mettrent ensemble pour prouver qu’en Guinée on ne permettra pas qu’un clan ou une minorité qui profite de la richesse publique puisse imposer sa volonté à la majorité. »

Que dit la constitution?

L’article 27 de la constitution guinéenne limite le nombre de mandat présidentiel à deux. La modification de cette disposition doit se faire par référendum.

Le Balai citoyen et l’opposition guinéenne s’opposent à toute manœuvre visant à modifier la constitution au bénéfice d’un petit groupe de personne.

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com