Le mot d’ordre de grève relancé à partir de ce lundi, 12 février 2018, par le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) chapeauté par Aboubacar Soumah, a été effectivement suivie à Conakry. La quasi-totalité des écoles de la capitale sont closes par manque d’enseignants.
Pour l’heure, quelques échauffourées sont enregistrées vers Bambeto et Matoto.

A suivre…

RKK

No Comments