December 17, 2018

Le floue qui s’invite autours de l’organisation  de la Foire Internationale « Grand Bazar » de Conakry 2018, fait sortir son coordinateur de son gong !

En effet, comme à l’accoutumée, la tenue de l’organisation de ce grand événement  annuel n’aura donc pas lieu à la date du 07 décembre. Elle a été purement et simplement reportée à une date ultérieure au grand dame desorganisateurs.

Pour cause, l’administration du Palais du Peuple évoque l’indisponibilité du site pour des raisons de sécurité. Un argument que les organisateurs de l’édition n’arrivent pas à cerner. Cependant, le centre international d’Echanges et de promotion des exportations CIEPEX, rassure que la foire aura lieu cette année puisqu’il est en négociation avec les autorités concernées.

« Nous réitérons que notre structure est victime de diffamation venant des individus mal intentionnés qui visent à nuire à sa réputation et en définitive à récupérer l’organisation des foires et expositions en Guinée, en mettant  en  mal  le CIEPEX et les autorités du pays.

Ces individus sont de toute évidence, connus de nos clients auxquels ils répandent des informations tendancieuses visant à fragiliser les rapports solides qui lient ces derniers au CIEPEX. Ces personnes se réclament comme futurs organisatrices de foires et expositions en République de Guinée en lieu et place du CIEPEX»,  a expliqué Mamadou Sano de la structure.

Pour le coordinateur,  ce fait n’est pas nouveau, le CIEPEX  a été victime de diffamation dans les années 90,  « lorsqu’il a été qualifié d’organisation subversive au service du RPG.

Il a ainsi été confronté à une concurrence déloyale crée et financée à des centaines de millions de francs guinéens par les autorités de l’époque.

Pour clore,  le CIEPEX rassure la clientèle qu’il ne se déviera pas de ses objectifs et il sollicitera toujours les appuis de l’Etat  Guinéen nécessaires à l’organisation de ses événement.

radio-kankan.com

No Comments