Exclusif: Bakayoko demande pardon à tous | Radio-kankan

Le jeune leader du parti dénommé les Démocrates Guinéens (DG) en détention depuis le 19 juin 2017 à 5 ans de réclusion criminelle pour viol, était à la barre vendredi 22 février dernier. Devant les jurés de la Cour d’Appel de Conakry, il a lancé un message de grande teneur destiné au public. Voici un extrait: « Monsieur le président, je suis en prison pour un crime que je n’ai pas commis. (…) Cette affaire a été planifiée par des hommes qui voulaient ma mort, parce que je les attaquais naïvement dans les medias.

A l’époque, j’échappai souvent à des lynchages par des foules furieuses. Je risquai d’être assassiné à tout moment. (…) Ces deux années 2017 et 2018 ont été dures, pénibles, longues et interminables pour moi. Mais, j’en ai tiré profit (…) J’ai appris à pardonner et je pardonne à tous ceux qui ont tenté de détruire ma vie.

Et, pour tout ce que j’ai dit ou écrit de déplacé, je présente mes sincères excuses aux présidents : Ahmed Sékou Touré, Lansana Conté, Moussa Dadis Camara, Sékouba Konaté ; à l’actuel président de la République, professeur Alpha Condé; au président de l’UFDG, Elhadj Cellou Dalein Diallo, à Hadja Halimatou Dalein Diallo, à tous les ministres, à tous les opposants, à mon juge d’instruction, Sékouba Condé ; à tous les magistrats guinéens, à tous les avocats, à tout le département de la justice, à tout le peuple de Guinée… (…). Je vous demande pardon

radio kankan

No Comments

© 2017 Radio Kankan, LLC. All Rights Reserved. Fièrement propulsé par : www.simer-gn.com